Voilà pourquoi il faut découvrir la Médina de Sfax, selon Lonely Planet‎

Entre ses mets allĂ©chants et variĂ©s, son patrimoine, ses souks populaires, le savoir-faire de ses artisans, les visiteurs ont l’embarras du choix Ă  la mĂ©dina de Sfax.…


La ville de Sfax, n’est pas souvent citée parmi les villes touristiques en Tunisie. Pourtant, elle regorge de joyaux à découvrir, à commencer par sa médina, vieille de plus de mille ans.

Pour le guide de voyages australien, Lonely Planet, Sfax “possède une architecture riche en histoire et en patrimoine qui séduira les amateurs d’art, en marchés et en restaurants -pour tenter les gourmands- hauts en couleurs couleurs et avec une atmosphère particulière”. 

Le guide vante l’effervescence associative de la ville depuis 2011 et ses endroits phares. Entre ses mets alléchants et variés, son patrimoine, ses souks populaires, le savoir-faire des artisans, les visiteurs ont l’embarras du choix au sein de la médina. 

Pour en savoir plus sur la richesse de la “capitale du sud”, le guide australien fait référence à la plateforme Beb Jebli. Conçue par le photographe Houcem Boudaya, Beb Jebli permet de découvrir l’histoire de cette ville en images. Le photographe est allé à la rencontre des habitants historiques et des lieux mythiques.

Voici justement les endroits à visiter à la médina de Sfax, selon Lonely Planet:

Dar Baya

Dar Baya est un hôtel patrimonial. Lonely Planet conseille de se prélasser dans son café en plein air, qui est aussi un espace culturel. “Dans la matinée, venez prendre un café au calme pendant que les souks s’animent ou arrivez juste avant la tombée de la nuit pour regarder le soleil plonger sous les toits de la médina”, recommande le guide. 

Café Kemour

Un autre endroit est conseillé pour son côté populaire et son architecture, le café Kemour. 

Dar Bellaaj

Envie de manger tunisien, le guide recommande Dar Bellaaj. Le restaurant propose une cuisine typiquement tunisienne. “Les végétariens et les végétaliens seront heureux de trouver de nombreuses options sans viande, tandis que les carnivores devraient se satisfaire de la grande variété de plats de poisson, de viande et de fruits de mer grillés”. 

Adar lkbira

Un autre endroit pour les plus gourmands est cité par Lonely Planet, le restaurant Adar Ilkbira. “Visitez-le en hiver et dégustez un petit-déjeuner apprécié des habitants, composé de céréales mélangées avec de la grenade, de beignets croustillants (Ftayer) servis avec du miel, d’épaisses tranches de pain avec de l’huile d’olive, et de la douce chamia, un gâteau dense, riche et friable fait de sésame et de sucre”, note Lonely Planet. 

Restaurant Chohaib-Le Pêcheur

Pour déguster “les meilleurs fruits de mer”, le guide conseille ce restaurant.

 

Musée Dar Jellouli

Pour découvrir les arts et les traditions populaires de Sfax, il faut visiter ce musée construit au XVIIe siècle. “Un pas à l’intérieur est un pas en arrière fait vers le siècle précédent. La disposition traditionnelle et les détails architecturaux de la maison ont été conservés et minutieusement restaurés. Une série de portes s’ouvre sur une grande cour centrale à ciel ouvert et décorées de carreaux colorés de style andalou. Chacune s’ouvre sur une pièce en forme de T avec des alcôves créées par des panneaux de bois magnifiquement sculptés et peints. Entrez et admirez les détails d’époque, tels que les arches sculptées et les plafonds en bois richement peints dans des tons dorés, noirs et écarlates”, écrit le guide. 

Les souks de la médina

efesenko via Getty Images
efesenko via Getty Images

La médina de Sfax, c’est aussi ses vieux souks populaires.

Chaque souk est dédié à un type de marchandise:  Souq Erbaa (le plus ancien, spécialisé dans les vêtements traditionnels) , souk Dhahab (dédiée à la vente de bijoux),  Souq Kamour ( pour les parfums, les plantes et herbes médicinales) Souq Khayata (spécialisé dans la couture et la broderie) ou encore souk Kriaa (consacré aux produits ménagers). 

Entre ces différents souks, vous ne risquez pas de vous perdre. La place Fondok El Haddadine sert de point de repère. Cour centrale en plein air, elle sert de lieu d’exposition pour les artisans.

Categories
Source
huffpostmaghreb

Articles similaires

Back to top button
Close
Close