(Vidéo) Tataouine : le ton monte et les sit-inneurs exigent le départ du gouverneur‎

Les esprits semblent s’échauffer à Tataouine avec les prémices d’une nouvelle crise d’El Kamour. Ce lundi 15 février 2021, des manifestants se sont rassemblés devant le siège du gouv…

Les esprits semblent s’échauffer à Tataouine avec les prémices d’une nouvelle crise d’El Kamour. Ce lundi 15 février 2021, des manifestants se sont rassemblés devant le siège du gouvernorat pour réclamer le départ « immédiat » du Gouverneur, Adel Ouerghi.
De fait, ils considèrent qu’il est la cause du blocage au niveau de l’application des accords d’El Kamour, signés avec le gouvernement fin 2020. Dans ce même contexte, les manifestants ont menacé d’accroître la pression si le gouvernement ne réagit pas.
Pour information, le sit-inneurs d’El Kamour ont tenté, la semaine dernière, de fermer la vanne de pétrole, mais ils en ont été empêchés par l’Armée Nationale. Le ton est monté. Le « coordinateur en chef » d’El Kamour, Tarak Haddad, n’a pas manqué de proférer des propos inqualifiables contre l’Armée Nationale.

A lire aussi :
Les propos ignobles de Tarak Haddad, coordinateur d’El Kamour, à l’égard de l’Armée Nationale

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close