Vers la création d'une zone logistique tunisienne en Libye facilitant l’accès aux marchés de l’Afrique subsaharienne‎

Une zone logistique tunisienne facilitant l’accès aux marchĂ©s de l’Afrique subsaharienne sera crĂ©Ă©e dans la ville libyenne de Sabha, capitale de la rĂ©gion de Fezzan. C’est ce qui a Ă©…

Une zone logistique tunisienne facilitant l’accès aux marchĂ©s de l’Afrique subsaharienne sera crĂ©Ă©e dans la ville libyenne de Sabha, capitale de la rĂ©gion de Fezzan.

C’est ce qui a Ă©tĂ© convenu entre le Conseil d’affaires tuniso-africain (TABC) et la Chambre de l’Industrie et du Commerce de Sabha, a indiquĂ© lundi soir, le prĂ©sident du TABC, Anis Jaziri dans une lettre adressĂ©e aux trois prĂ©sidences.

Dans cette lettre, Jaziri a soulignĂ© que les responsables libyens, ayant participĂ© au forum Ă©conomique tuniso-libyen, qui s’est tenu le 11 mars dernier Ă  Sfax, ont fait part de leur volontĂ© de renforcer la coopĂ©ration avec la Tunisie notamment en matière de formation professionnelle dans les secteurs de l’agriculture et de la pĂŞche, les Ă©nergies renouvelables et la technologie.

Il a Ă©galement fait savoir que ce forum, auquel ont pris part des ministres et de hauts responsables libyens et plus de 120 femmes et hommes d’affaires, a Ă©tĂ© l’occasion de discuter des moyens Ă  mĂŞme de crĂ©er des zones logistiques afin de conquĂ©rir les marchĂ©s de l’Afrique subsaharienne.

Les participants libyens ont, en outre, appelĂ© Ă  la nĂ©cessitĂ© de faciliter le transit au niveau des zones frontalières de Ras Jedir et d’Edhiba et d’ouvrir d’autres zones Ă  l’instar de Machhed Salah afin de dĂ©velopper l’Ă©change commercial avec la rĂ©gion d’Al Djabal al Gharbi.

Ils ont recommandĂ© aussi d’Ă©tudier les moyens possibles d’ouvrir une 4e zone frontalière entre Borj El Khadra et Ghadamès dans le sud de la Libye, ce qui permettra d’ouvrir l’accès aux marchĂ©s subsahariens.
Par ailleurs, ils ont jugĂ© indispensable de rouvrir les lignes de Tunisair vers Tripoli et Benghazi, de crĂ©er des lignes maritimes permanentes avec des prix concurrentiels et de parachever la construction de l’autoroute entre Mededine, Ben Guerdane et les frontières libyennes.

Il a Ă©galement Ă©tĂ© question de renforcer le partenariat des sociĂ©tĂ©s des secteurs public et privĂ© en Tunisie avec celles de la Libye. L’objectif Ă©tant de crĂ©er des projets d’habitat en Lybie.

L’accent a,en outre, Ă©tĂ© mis sur l’importance de faciliter les dĂ©marches administratives et financières aux investisseurs libyens et de leur permettre d’ouvrir des comptes en devises en Tunisie.

Les participants ont soulignĂ© l’impĂ©ratif d’utiliser le dinar tunisien et celui libyen dans les opĂ©rations entre les deux pays au lieu des devises, de mettre en Ĺ“uvre et de rĂ©viser l’accord de libre-Ă©change qui les lie depuis 2001.

Lors de ce forum qui a Ă©tĂ© marquĂ© par la prĂ©sence de ministres tunisiens et de 400 directeurs gĂ©nĂ©raux d’Ă©tablissements tunisiens, les participants ont appelĂ© Ă  reprendre le troc pĂ©trole/ produits de première nĂ©cessitĂ© entre les deux pays.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close