Une meilleure gouvernance est nĂ©cessaire pour la rĂ©ussite du programme des Ă©nergies renouvelables (K. Kaddour)‎

La rĂ©ussite du Plan d’accĂ©lĂ©ration du programme des Ă©nergies renouvelables (Plan solaire Tunisien -PST- version 2018) approuvĂ© par le conseil ministĂ©riel du 28 fĂ©vrier 2018, passe inĂ©vitablement par u…

La rĂ©ussite du Plan d’accĂ©lĂ©ration du programme des Ă©nergies renouvelables (Plan solaire Tunisien -PST- version 2018) approuvĂ© par le conseil ministĂ©riel du 28 fĂ©vrier 2018, passe inĂ©vitablement par une meilleure gouvernance, Ă  travers la mise en place du leadership adĂ©quat et le renforcement des capacitĂ©s, estime Khaled Kaddour, ancien ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables.

Intervenant Ă  la 15Ăšme confĂ©rence annuelle de l’ASECTU qui se tient Ă  Hammamet (Nabeul) du 12 au 14 juin 2019, il a prĂ©cisĂ© que la mise en Ɠuvre de ce programme nĂ©cessite ” l’élaboration d’un code des EnR et la mise en cohĂ©rence de l’ensemble des lĂ©gislations ayant un lien avec le dĂ©veloppement du renouvelable.

Il s’agit Ă©galement, de crĂ©er un organisme de rĂ©gulation pour les secteurs de l’électricitĂ© et du gaz, pour encadrer la coexistence de promoteurs privĂ©s d’énergie renouvelable, de producteurs indĂ©pendants d’électricitĂ© (IPP), et d’auto-producteurs.

Il faut encore se prĂ©parer Ă  l’intĂ©gration des marchĂ©s maghrĂ©bin et europĂ©en, laquelle est Ă  instaurer de maniĂšre progressive.

L’ancien ministre considĂšre aussi, nĂ©cessaire de veiller Ă  la transparence totale et la publication des rĂ©sultats des dĂ©pouillements des appels d’offres, pour instaurer la confiance des investisseurs notamment, pour les projets futurs.

Il a, en outre, rappelĂ© que ce programme d’accĂ©lĂ©ration des projets de production d’électricitĂ© Ă  partir des Ă©nergies renouvelables (2017-2022), prĂ©voit l’augmentation des capacitĂ©s de 200 MW Ă  1 000 MW, pour les projets lancĂ©s en 2018, dans le cadre du rĂ©gime des concessions (secteur privĂ©) ainsi que l’accĂ©lĂ©ration de la mise en Ɠuvre du PST par la rĂ©duction des dĂ©lais.

GrĂące Ă  ce programme d’accĂ©lĂ©ration, la capacitĂ© totale additionnelle Ă  court terme est passĂ©e de 1000 MW Ă  1 840 MW pour les projets dĂ©jĂ  lancĂ©s en 2018, ce qui reprĂ©senterait environ 22% dans le mix Ă©nergĂ©tique Ă  l’horizon 2022, contre 2,4% en 2018.

Ce programme ayant mobilisĂ© un investissement global additionnel de l’ordre de 2 milliards de dollars prĂ©voit aussi une composante maĂźtrise de l’énergie Ă  travers un Programme solaire photovoltaĂŻque social: remplacement des lampes Ă  incandescence par des lampes LED “Promo-Led”, remplacement des anciens rĂ©frigĂ©rateurs “Promo-Frigo”, Isolations des toitures des logements “Promo-Isol”, rĂ©novation du rĂ©seau d’éclairage public et un programme d’installation solaire photovoltaĂŻque dans les bĂątiments publics.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close