Tunisie: Vers une audition par l’ARP du ministre de l’Education sur la visite de députés à l’Institut Al-Nour pour les aveugles‎

Le bureau du Parlement de l'AssemblĂ©e des reprĂ©sentants du peuple a dĂ©libĂ©rĂ© sur le communiquĂ© du ministère de l'Éducation, dans laquelle il a exprimĂ© son mĂ©contentement de la visite d'…

Le bureau du Parlement de l’AssemblĂ©e des reprĂ©sentants du peuple a dĂ©libĂ©rĂ© sur le communiquĂ© du ministère de l’Éducation, dans laquelle il a exprimĂ© son mĂ©contentement de la visite d’une dĂ©lĂ©gation de dĂ©putĂ©s Ă  l’Institut Al-Nour pour les aveugles Ă  Bir el-Kassaa. Le bureau a exprimĂ© son rejet de la formulation et du contenu du communiquĂ© et a soulignĂ© le droit du dĂ©putĂ© Ă  exercer leur rĂ´le de contrĂ´le dans le cadre de la loi. Il a approuvĂ© le principe de l’organisation d’une session de dialogue avec le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem sur cette question, qui sera fixĂ©e ultĂ©rieurement.

Il convient de noter que le dĂ©putĂ© Rached Khiari avait prĂ©cĂ©demment publiĂ© un post sur Facebook affirmant que les filles mineures inscrite dans l’Ă©tablissement Ă©taient soumises Ă  du harcèlement sexuel en raison du surveillant gĂ©nĂ©rale interne de l’Institut.

Khiari a dĂ©clarĂ© qu’une dĂ©lĂ©gation parlementaire composĂ©e de trois dĂ©putĂ©s (Rached Khiari, Mohammad Afas et Ayatollah Hichri) s’est rendu Ă  l’institut susmentionnĂ© sur la base d’une correspondance des familles d’un certain nombre d’Ă©lèves inscrits Ă  l’institut.

Il a affirmĂ© que les dĂ©putĂ©s Ă©taient choquĂ©s par l’horreur de ce qu’ils avaient dĂ©couvert, soulignant que le surveillant interne “harcelait sexuellement un certain nombre de filles mineures, en profitant de leur handicap”.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close