Tunisie: Les dĂ©clarations de Ghannouchi et Mechichi auraient contribuĂ© Ă  nourrir certaines tendances rĂ©gionalistes?‎

Ayant rĂ©ussi Ă  trouver un accord final engendrant la rĂ©solution dĂ©finitive du problĂšme d'Al Kamour, le Chef du gouvernement Hichem Mechichi, s'est fĂ©licitĂ© d'avoir pu rĂ©soudre ce problĂš…

Ayant rĂ©ussi Ă  trouver un accord final engendrant la rĂ©solution dĂ©finitive du problĂšme d’Al Kamour, le Chef du gouvernement Hichem Mechichi, s’est fĂ©licitĂ© d’avoir pu rĂ©soudre ce problĂšme, qui dure depuis plusieurs annĂ©es, en misant sur la stratĂ©gie de dialogue.

Une stratĂ©gie pourtant critiquĂ©e par de nombreux observateurs, voyant l’emploi  de cette mĂ©thode, combinĂ© avec le temps pris de la rĂ©solution de la crise , comme une sorte de dĂ©route de l’Etat, face Ă  une poignĂ©e de jeunes, et redoutant les rĂ©percussions d’un tel fait sur les autres rĂ©gions.

D’ailleurs, pas trĂšs longtemps aprĂšs la conclusion du fameux accord, le prĂ©sident de l’ARP Rached Ghannouchi a insinuĂ© que chaque rĂ©gion devait d’abord trouver des solutions Ă  ses propres problĂšmes avant de contribuer Ă  la rĂ©solution des questions d’ordre national. “Ű§Ù„Ű”ŰŻÙ‚Ű© Ù…Ű§ ŰȘŰŹÙˆŰČ Ű§Ù„Ű§Ù‘ Ù…Ű§ يŰȘŰČŰ±Ű§Ùˆ Ű§Ù…Ù‘Ű§Ù„ÙŠÙ‡Ű§”, a-t-il affirmĂ©. Selon certains politiques, Rached Ghannouchi tenterait ainsi de reprendre l’avantage sur Kais Saied, le prĂ©sident de la RĂ©publique, initiateur du projet de loi sur la rĂ©conciliation aux profit des rĂ©gions

Les consĂ©quences de tels discours ne se sont pas fait attendre. D’abord sur le plan politique, avec le dernier communiquĂ© du PDL dĂ©nonçant ce genre de propos et soulignant les dangers qui peuvent en dĂ©couler sur l’unitĂ© nationale.

Ensuite, sur le plan social, avec l’appel lancĂ© par l’Union rĂ©gionale du travail ce 10 novembre 2020, invitant  les jeunes de la rĂ©gion Ă  protester et Ă  revendiquer leur droit au dĂ©veloppement et Ă  l’emploi, suite Ă  ce qu’ils ont considĂ©rĂ© comme une marginalisation du gouvernorat de Tozeur.

Une grĂšve gĂ©nĂ©rale est Ă©galement en vue au Kairouan, d’aprĂšs les dĂ©clarations de l’Union rĂ©gionale du travail dans la rĂ©gion pour dĂ©noncer, la politique Ă  deux poids deux mesures, adoptĂ©e par le gouvernement face Ă  la rĂ©solution des conflits liĂ©s au dĂ©veloppement rĂ©gional.

La solution adoptĂ©e pour rĂ©soudre la crise, ainsi que les propos tenus par la prĂ©sidence du gouvernement et celle du Parlement seraient, semble-t-il, devenus « inspirants » pour ceux misant sur la faiblesse de l’Etat, en encourageant les tendances rĂ©gionalistes et anti-autoritaires.

 

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close