Tunisie : Le programme AGRIPRENEUR 2.0 entre dans sa phase décisive‎

Des projets et plans d’affaires innovants lancés par des jeunes en milieu rural attirent l’attention des financiers et des grandes entreprises. Après un an et demi de formation innovante, de coaching …

Des projets et plans d’affaires innovants lancés par des jeunes en milieu rural attirent l’attention des financiers et des grandes entreprises.

Après un an et demi de formation innovante, de coaching individuel et d’accompagnement en entrepreneuriat agricole et agroalimentaire au profit de 300 jeunes promoteurs tunisiens, basés dans sept gouvernorats du nord-ouest et du centre-ouest du pays, le programme AGRIPRENEUR 2.0 passe aujourd’hui à une phase décisive, celle de faciliter l’accès au financement, le mentoring et la mise en œuvre effective des modèles et plans d’affaires élaborés.

Cette phase de couronnement des initiatives et de concrétisation des projets nécessite des actions diverses de mise en relation (matchmaking) entre les jeunes agripreneurs et les milieux d’affaires et de financement. C’est ainsi qu’une convention de partenariat a été signée récemment entre le programme AGRIPRENEUR 2.0, lancé dans le cadre de la coopération tuniso-allemande, et l’association Carthage Business Angels (CBA), premier réseau des investisseurs providentiels en Tunisie.

Résultat : une première rencontre en ligne « Online Pitch » qui réunira, lundi 22 juin 2020, une douzaine de jeunes agripreneurs prêts à s’établir et des investisseurs providentiels, financiers et mentors en Tunisie.

Les experts et mentors mobilisés par Carthage Business Angels auront à écouter les jeunes entrepreneurs ruraux et à évaluer leurs performances et aptitudes à se lancer immédiatement dans la concrétisation de leurs plans d’affaires.

Le jury CBA est composé entre autres de Noubi Ben Hamida (directeur financier de “Saudi Aramco Total Refining“), Hatem Hachicha (directeur associé de “FdVhealth“), Mustapha Boubaya (gérant de la société “OMNI-Conseils“), Ala Belaifa (directeur exécutif de “Rose de Sable“), Nabiha Bouzouita (directrice de l’Ecole supérieure des industries alimentaires de Tunis) et de Maher Kallel (directeur général de “Geoseis Tunisie“).

A rappeler que le programme AGRIPRENEUR 2.0 fait partie du projet « Promotion de l’agriculture durable et du développement rural en Tunisie – PAD II » qui est mis en Å“uvre dans le cadre de la coopération tuniso-allemande par la GIZ Tunisie en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche et l’Agence de promotion des investissements agricoles (APIA).

Le programme a axé ses interventions sur le développement d’idées créatives chez les jeunes initiateurs de projets qui peuvent se transformer en modèles d’affaires innovants de startups dans les secteurs agricole, agroalimentaire et les services liés. Il a mis l’accent sur l’importance de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les services agricoles, pour ainsi aider à saisir les opportunités du marché.

Un nouveau cycle appelé AGRIPRENEUR 3.0 sera lancé l’année prochaine.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close