Tunisie : La crise de l’ammonitrate et  la colère des agriculteurs‎

La crise suscitĂ©e par la pĂ©nurie d'ammonitrate, est en train de virer au cauchemar, et de menacer sĂ©rieusement, la saison agricole. Ce fertilisant, extrait du phosphate, manque cruellement dans l…

La crise suscitée par la pénurie d’ammonitrate, est en train de virer au cauchemar, et de menacer sérieusement, la saison agricole.

Ce fertilisant, extrait du phosphate, manque cruellement dans le pays, à cause des grèves interminables qui ont bloqué sa production et sa transformation, depuis le bassin minier à Gafsa, jusqu’à l’usine du groupe chimique de Gabes.

La Tunisie qui était l’un des principaux exportateurs mondiaux de ce fertilisant, se trouve, réduite à en importer auprès des autres producteurs mondiaux.

Mais, on dirait que l’Etat n’a aucune idée sur l’importance de ce produit pour l’agriculteur et l’agriculture en Tunisie. Puisque les quantités importées, et le rythme auquel elles sont ramenées dans les ports tunisiens, sont plus qu’insuffisants.

çà sera, donc, le dossier le plus chaud qui attendra le nouveau ministre de l’agriculture, quand il prendra, sous peu, ses fonctions!

Les agriculteurs s’alarment, pris en tenaille entre la lenteur extrême de l’importation de l’engrais, et la quantité insuffisante, d’un côté, et l’impératif d’épandre ce produit vital d’ici quelques semaines, avant l’arrivée du printemps. Parce que, sinon, çà sera trop tard, et la récolte risque d’en pâtir et d’être réduite de 50%, selon les estimations des connaisseurs. C’est, d’autant plus, dommage que la saison s’annonçait prometteuse sur le plan pluviométrie.

Dans ce contexte de colère et de désespoir, les manifestations des agriculteurs se multiplient, contre l’inaction du gouvernement face à leur détresse et à celle de l’agriculture et l’assiette du tunisien.

C’est ainsi, que pas plus tard que ce matin, des agriculteurs en colère, ont procédé au blocage de la route reliant Béja à Mateur, pour réclamer leur quota d’Ammonitrate, et faire entendre la voix de leur désarroi !

Et cette crise s’annonce assez chaude, au point que le président de la République, craignant ses retombées et ayant une idée sur les façons dont sont traités ces produits quand ils sont rares, a décidé de confier la distribution de l’ammonitrate importé à l’armée nationale.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close