Tunisie-L’Instance nationale pour la prévention de la torture : Des traces de violence sur les corps des protestataires‎

Le membre de l'Instance nationale pour la prévention de la torture (INPT), Saida Mbarek, a indiqué aujourd'hui que les manifestants récemment arrêtés étaient victimes de violence au sein du …

Le membre de l’Instance nationale pour la prévention de la torture (INPT), Saida Mbarek, a indiqué aujourd’hui que les manifestants récemment arrêtés étaient victimes de violence au sein du centre de détention Bouchoucha.

Mbarek a souligné également que l’Instance a relevé des traces de violence sur les corps des protestataires arrêtés, notant que leurs conditions de détentions étaient effroyables.

la même source a, dans la même optique, fait part du non respect des dispositions du protocole sanitaire notamment au sein des chambres de détention qui contiennent chacune  9 lits pour 50 personnes.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close