Tunisie: Exclusion de Qalb Tounes du gouvernement, Oussama khlifi accuse des lobbies et Jawhar Ben Mbarek‎

Le dĂ©putĂ© de "Au cĹ“ur de la Tunisie" (Qalb Tounes), Oussama Khlifi a affirmĂ© mardi qu'"Il y a des lobbies qui veulent exclure Au cĹ“ur de la Tunisie des consultations gouvernemental…

Le dĂ©putĂ© de “Au cĹ“ur de la Tunisie” (Qalb Tounes), Oussama Khlifi a affirmĂ© mardi qu'”Il y a des lobbies qui veulent exclure Au cĹ“ur de la Tunisie des consultations gouvernementales”, justifiant ses propos” par les dĂ©clarations du frère du prĂ©sident de la RĂ©publique, dans lesquelles il a reconnu l’Ă©chec du Parlement, en plus des dĂ©clarations du professeur de droit constitutionnel, Jawhar Ben Mbarak dans lesquelles il a annoncĂ© Ă  Shems Fm qu’Au cĹ“ur de la Tunisie ne participera pas au prochain gouvernement”.

Il a Ă©galement accusĂ© Jawhar Ben Mbarak de ternir l’image de Qalb Tounes dans tous les mĂ©dias, affirmant qu'”il sera poursuivi devant la justice, tout comme on fera recours Ă  la justice pour l’exclusion de Au cĹ“ur de la Tunisie des consultations gouvernementales et pour la manière de procĂ©der Ă  la formation de ce gouvernement”.

Il a soulignĂ© qu'”une plainte judiciaire sera dĂ©posĂ©e contre quiconque dont la contribution dans le dĂ©formation de l’image du parti, sera prouvĂ©”.

Oussama Khlifi a dĂ©clarĂ© qu’il n’y avait aucun terme dans la Constitution dĂ©signant un chef du gouvernement dĂ©signĂ©, prĂ©cisant que de ce fait Elyès Fakhfekh est un citoyen ordinaire chargĂ© de former un gouvernement parce qu’il est le plus capable.

“La qualitĂ© de chef de gouvernement est une lĂ©gitimitĂ© qu’une personne acquiert lorsqu’elle passe au Parlement”, a-t-il soulignĂ©.

Khlifi a dĂ©clarĂ© que la plupart des partis semblent rejeter Fakhfekh et rejeter l’exclusion qu’il adopte, appelant le chef de gouvernement dĂ©signĂ© Ă  renoncer Ă  cette dĂ©marche.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close