Tunisie – Comment les décisions irréfléchies mettent en péril la vie du citoyen‎

Le ministre du commerce a signĂ©, il y a quelques jours, en collaboration avec trois de ses collègues, un arrĂŞtĂ© qui stipule que les marchĂ©s du gros, dans tout le pays, n'ouvriront que trois jours…

Le ministre du commerce a signé, il y a quelques jours, en collaboration avec trois de ses collègues, un arrêté qui stipule que les marchés du gros, dans tout le pays, n’ouvriront que trois jours par semaine, soit, les mardis, jeudis et samedis.

Le ministre croyait bien faire, car il a annoncé vouloir réduire le nombre de personnes présentes dans les marchés du gros parmi les producteurs, les intermédiaires et les commerçants au détail.

Or cette mesure a eu des conséquences que le ministre n’avait pas prévues.

D’abord, il a créé une pénurie, au niveau du marché au détail, de la majorité des produits comme les fruits et légumes et les viandes.

Ensuite, avec la réduction de moitié du nombre de jours d’ouverture des marchés, le ministre a entrainé le dédoublement du risque de contamination. Puisque le nombre de personnes présentes en même temps, dans ces marchés, a, tout simplement, doublé. Car les fournisseurs ou les acheteurs, qui avaient le choix de se rendre au marché n’importe quel jour de la semaine, ce qui diminuait le nombre de personnes présentes en même temps, ne peuvent plus y aller que trois jours par semaine. Du coup, ils sont deux fois plus nombreux chaque jour ouvrable, qui pour vendre sa production, et qui pour en acheter.

D’ailleurs cet afflux massif de personnes sur les marchĂ©s du gros s’est, automatiquement, rĂ©percutĂ© sur les marchĂ©s du dĂ©tail, puisque les consommateurs ont appris qu’ils ne pouvaient faire leurs courses comme ils le souhaitent, que les mardis, jeudi, ou samedis. C’est-Ă -dire les jours oĂą il a plus de chances de trouver des produits frais.

Ce qui fait que, depuis cette décision intelligente, les consommateurs souffrent d’une pénurie des produits frais, et sont plus nombreux à se bousculer devant les étals du marché au détail. Ce qui a poussé bon nombre d’entre eux à se rabattre sur les marchés hebdomadaires, malgré les recommandations des autorités d’éviter ce genre d’attroupements.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close