Tunisie: Al Joumhouri opposé à une amnistie en dehors de la justice transitionelle‎

Le parti Al Joumhouri a affirmĂ© que les conditions critiques que traverse le pays nĂ©cessitent de traduire les mesures sociales et les dispositions prises par le prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  l'Ă©ga…

Le parti Al Joumhouri a affirmĂ© que les conditions critiques que traverse le pays nĂ©cessitent de traduire les mesures sociales et les dispositions prises par le prĂ©sident de la RĂ©publique Ă  l’Ă©gard des franges dĂ©munies et des rĂ©gions marginalisĂ©es, sur le terrain concret Ă  travers des initiatives et des dĂ©cisions pratiques.

Le parti a soulignĂ©, dans un communiquĂ©, publiĂ© mercredi 4 avril 2020, qu’il n’y avait pas de place pour une amnistie pour les corrompus en dehors du cadre du processus de la justice transitionnelle, appelant Ă  cet Ă©gard Ă  accĂ©lĂ©rer l’achèvement de son cours et Ă  lever tous les obstacles qui se mettaient sur son chemin.

Le communiquĂ© a appelĂ© le gouvernement Ă  rester ferme en rĂ©sistant au phĂ©nomène de monopole et rĂ©primant ceux qui le pratique par la force en appliquant la loi Ă  tous Tunisiens sans discrimination, soulignant Ă  cet Ă©gard la nĂ©cessitĂ© de rĂ©vĂ©ler les mesures prises contre l’homme d’affaires et sa femme qui ont violĂ© la mesure de confinement obligatoire avec l’aide de certaines personnes influentes et mettant en danger la santĂ© des Tunisiens.

Le parti Al Joumhouri a critiquĂ© le manque d’harmonie entre les composantes de la coalition au pouvoir, affirmant que cela a aggravĂ© la crise de confiance entre elles et renforcĂ© les craintes des tunisiens Ă  l’Ă©gard de ses rĂ©percussions nĂ©gatives sur la performance des institutions Ă©tatiques et leur unitĂ© Ă  la lumière de la lutte pour l’influence qu’elle oppose.

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close