Trifi: « L’Etat doit s’excuser auprès du public du CA »‎

Le prĂ©sident de la Ligue tunisienne pour la dĂ©fense des droits de l’homme, Bassem Trifi a appelĂ© l’Etat tunisien Ă  s’excuser auprès des supporters du Club Africain, rappelant ce que …

Le prĂ©sident de la Ligue tunisienne pour la dĂ©fense des droits de l’homme, Bassem Trifi a appelĂ© l’Etat tunisien Ă  s’excuser auprès des supporters du Club Africain, rappelant ce que les fans de l’Ă©quipe de Bab Jedid ont subi samedi dernier dans une violation flagrante de la loi par le ministère de l’IntĂ©rieur et le gouvernement.
Trifi a soulignĂ© lors d’une confĂ©rence de presse tenue mercredi 13 janvier par la Ligue des droits de l’homme que ce qui est arrivĂ© au public du CA constitue une violation flagrante de la loi.
« 293 personnes ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©es au hasard et sans aucune raison, a-t-il relevĂ©. La preuve en est que la plupart d’entre elles ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©es, ce qui constitue une violation flagrante de la loi. Aucune autorisation n’a Ă©tĂ© dĂ©livrĂ©e pour garder ou pour consulter le ministère public. Des enfants mineurs ont Ă©tĂ© dĂ©tenus pendant 15 heures en l’absence d’un reprĂ©sentant de la Protection de l’enfance ».
Trifi a martelĂ© que « l’Etat doit s’excuser auprès des supporters de l’association du Club Africain dont les droits ont Ă©tĂ© bafouĂ©s dans une scène que nous espĂ©rons ne pas voir se reproduire. »
H.A.

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close