Transition énergétique : net recul de la Tunisie dans le classement de Davos‎

Toutes les dernières News en Tunisie et dans le monde - Magazine RĂ©alitĂ©s Si la Tunisie a fait de la protection de l’environnement son cheval de bataille ces dernières annĂ©es, elle ne semble pa…

Si la Tunisie a fait de la protection de l’environnement son cheval de bataille ces dernières annĂ©es, elle ne semble pas avoir rĂ©ussi Ă  concrĂ©tiser les diffĂ©rents projets qui ont Ă©tĂ© annoncĂ©s par les diffĂ©rents gouvernements sur la transition Ă©nergĂ©tique et l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique, comme en tĂ©moigne le dernier classement du Forum Économique Mondiale (WEF) sur l’Ă©cologie.
Ainsi, la Tunisie a Ă©tĂ© classĂ©e 89ème sur un total de 115 pays au niveau de la transition Ă©nergĂ©tique selon Davos en 2020. Autrement dit, il s’agit d’un net recul de 17 places par rapport Ă  2019. Notre pays affiche un score de 55,1 sur un total de 100. Il est donc tout juste dans la moyenne internationale (48,2).
Au niveau de la rĂ©gion MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), c’est IsraĂ«l qui arrive en pĂ´le position selon le WEF, classĂ© 30ème Ă  l’Ă©chelle internationale. Notre voisin, le Maroc, est arrivĂ© deuxième dans la rĂ©gion MENA (51ème mondiale). On retrouve, ensuite, le Qatar (54ème mondial), les Émirats Arabes Unis (63èmes dans le monde), le Sultanat d’Oman (73ème mondial).
Sur le plan africain, sans surprise, c’est le Maroc qui est en tĂŞte de liste. Le Royaume est suivi de la Nambie (64ème mondiale), du Ghana (66ème), du Kenya (79ème), de la Tunisie (89ème) et de la Tanzanie (92ème).
A titre d’informations, le classement du WEF prend en compte les paramètres clĂ©s de la croissance Ă©conomique, de la sĂ©curitĂ© Ă©nergĂ©tique et de la durabilitĂ© environnementale.

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close