Telnet Holding : Fin de la fabrication satellite "Challenge One"‎

Après deux ans de labeur, l’équipe de jeunes ingĂ©nieurs du groupe Telnet, vient de terminer la phase de dĂ©veloppement et de fabrication satellite « Challenge One ». Le premier satellite Tunisien a Ă©tĂ©…

Après deux ans de labeur, l’équipe de jeunes ingénieurs du groupe Telnet, vient de terminer la phase de développement et de fabrication satellite « Challenge One ».

Le premier satellite Tunisien a été soumis, la semaine dernière, au test thermique (nécessaire lors du lancement où la température peut dépasser les 1000 degrés), au test vibratoire (avec une vitesse qui peut atteindre les 7km/ s), et aux conditions auxquelles il sera soumis lors de sa mission en orbite autour de la Terre, tests qui ont été tous positifs.

La deuxième étape consistera au déplacement de l’équipe d’ingénieurs tunisiens au siège de Telnet-Russie, à Moscou, pour les tests finaux en collaboration avec GK Launch Services. Et en cas de succès de ces essais, il sera procédé au lancement de Challenge One par la fusée russe Soyuz-2, l’été prochain.

Il est à préciser que GK Launch Services est un opérateur de lancements commerciaux, et est autorisée à conclure des contrats commerciaux pour le lancement d’engins spatiaux utilisant des lanceurs de la famille SOYUZ-2, provenant des ports spatiaux russes.

Telnet, pour sa part, est une société tunisienne multinationale qui compte plus de 600 ingénieurs et possède des succursales dans de nombreux pays dont l’Allemagne, la France, la Russie, les Etats-Unis, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite, spécialisée en matière de recherche et développement en ingénierie de produits, en génie électronique et mécanique dans différents domaines tels que les télécommunications, les multimédia, l’énergie, la monétique et l’aérospatial.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close