Signature d'un accord de prĂȘt syndiquĂ© de 465 millions de dollars avec 14 banques‎

Un accord de prĂȘt syndiquĂ© de 465 millions de dollars a Ă©tĂ© signĂ©, jeudi aprĂšs-midi, Ă  Tunis, entre le ministĂšre de l’Economie, des Finances et de l’Appui Ă  l’Investissement et 14 ba…

Un accord de prĂȘt syndiquĂ© de 465 millions de dollars a Ă©tĂ© signĂ©, jeudi aprĂšs-midi, Ă  Tunis, entre le ministĂšre de l’Economie, des Finances et de l’Appui Ă  l’Investissement et 14 banques locales.

Ce crĂ©dit (150 millions de dollars + 260 millions d’euros) s’inscrit dans le cadre de l’octroi de ressources au budget de l’Etat, adoptĂ© en vertu de la loi de finances de 2021 , indique un communiquĂ© publiĂ© par le ministĂšre.

La durĂ©e de remboursement du crĂ©dit s’Ă©tale sur 5 ans (remboursement annuel ou sur deux fractions Ă©gales, l’Ă©chĂ©ance de la 1Ăšre fraction dĂ©butant aprĂšs une pĂ©riode de grĂące de 3 ans).

Pour la somme en euros, soit 260 millions d’euros, le taux d’intĂ©rĂȘt est fixĂ© Ă  2% annuellement si le remboursement est annuel. Ce taux d’intĂ©rĂȘt est de 2,75% annuellement si le principal est remboursĂ© en deux fractions.

S’agissant du montant en dollars, soit 150 millions de dollars, le taux d’intĂ©rĂȘt est de 2,75% annuellement, en cas de remboursement annuel, et de 3,5% annuellement en cas de remboursement du principal sur deux fractions.

Lors de la cĂ©rĂ©monie de signature qui s’est dĂ©roulĂ©e au siĂšge du ministĂšre, le ministre, Ali Koli a dĂ©clarĂ© que ce prĂȘt constitue l’un des mĂ©canismes de financement les plus favorables en termes de conditions et de coĂ»t.

Les prĂ©visions du gouvernement tablent sur un dĂ©ficit budgĂ©taire pour l’exercice 2021 de 7,094 milliards de dinars, soit environ 7% du PIB. Les dĂ©penses de l’Etat seront de l’ordre de 40,203 milliards de dinars, contre des recettes de 33,109 milliards de dinars.

Le gouvernement envisage de mobiliser 5,580 milliards de dinars sur le marchĂ© intĂ©rieur, sur un montant total des besoins en crĂ©dits de 18 milliards de dinars pour financer le budget de l’Etat pour 2021.

Le gouvernement s’est endettĂ©, auparavant, auprĂšs des banques tunisiennes pour financer le budget, alors que l’article 25 de la loi n°2016-35 du 25 avril 2016, portant fixation du statut de la Banque centrale de Tunisie (BCT), n’autorise pas l’Institut d’Ă©mission Ă  financer le budget.

Le recours du gouvernement au marchĂ© financier interne a suscitĂ© les critiques de nombreux experts Ă©conomiques qui ont estimĂ© que les prĂȘts devraient financer les projets d’investissement et les secteurs productifs.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close