Réserves en devises et dinar : les Tunisiens à l’étranger au secours de la Tunisie‎

Après une petite baisse constatée en novembre dernier, les réserves en devises de la Tunisie sont reparties à la hausse. Selon les données de la BCT (Banque Centrale de Tunisie), elles ont atteint 153…

Après une petite baisse constatée en novembre dernier, les réserves en devises de la Tunisie sont reparties à la hausse. Selon les données de la BCT (Banque Centrale de Tunisie), elles ont atteint 153 jours d’importation, ce qui équivaut à 22,180 milliards de dinars.
A titre de comparaison, les réserves ont atteint 109 jours d’importation en décembre 2019 (19 milliards de dinars) et 82 jours d’importation en décembre 2018 (13 milliards de dinars).
Au niveau du marché des changes, le dinar tunisien reste relativement stable par rapport aux devises des principaux partenaires économiques de la Tunisie. Face au dollar, il a gagné quelques points par rapport à 2019 : 2,72 dinars le 2 décembre 2020 pour 1 dollar contre 2,90 dinars pour 1 dollar en décembre 2019. Le ratio euro-dinar, pour sa part, est resté plutôt stable : 3,28 dinars pour 1 euro le 2 décembre 2020 contre 3,21 dinars pour 1 euro en décembre 2019.
Il s’agit, pour résumer, d’un ensemble de chiffres encourageants. Mais quels ont été les leviers qui ont permis de les réaliser sachant que les secteurs exportateurs tournent au ralenti (phosphates, tourisme) ? L’agriculture tunisienne est y sans doute pour quelque chose, mais il ne faut pas oublier nos TRE (Tunisiens Résidents à l’Étranger). Leur transfert de devises ont atteint, jusqu’en novembre 2020, 5,2 milliards de dinars, sachant que les recettes touristiques n’ont atteint que 1,88 milliard de dinars durant la même période. Il n’y a pas de doute : les TRE ont, une fois encore, sauver la mise.

A lire aussi :
Le transfert de devises des TRE (toujours) supérieurs aux recettes touristiques

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close