Projet Vert: La ligne de financement vert Sunref dispose encore de 35 millions d'euros à débourser‎

&qout; J’encourage toutes les entreprises privĂ©es qui ont actuellement des idĂ©es de projets dans le domaine de l’environnement ou de la maĂ®trise de l’Ă©nergie dont la mise en Ĺ“uvre n&…

” J’encourage toutes les entreprises privĂ©es qui ont actuellement des idĂ©es de projets dans le domaine de l’environnement ou de la maĂ®trise de l’Ă©nergie dont la mise en Ĺ“uvre n’a pas pu se faire Ă  solliciter l’aide du programme Sunref “, lance Bernard Jamet, expert financier de ce programme.

“La ligne de financement vert Sunref dispose encore d’environ 35 millions d’euros Ă  dĂ©bourser avant fin 2022, sous forme de prĂŞts en euros ou en dinars”, a-t-il expliquĂ© lors d’un webinaire destinĂ© Ă  prĂ©senter cette ligne de crĂ©dit auprès des entreprises, vendredi 12 mars 2021.

LancĂ© en 2020 par l’Agence de Française de DĂ©veloppement (AFD) en partenariat avec l’Agence nationale de la maĂ®trise de l’Ă©nergie (ANME) et l’Agence nationale de protection de l’environnement (ANPE), Sunref est composĂ© de trois mĂ©canismes principaux:

  • une ligne de crĂ©dit de 60 millions d’euros,
  • une assistance technique,
  • un mĂ©canisme de prime Ă  l’investissement (15% du montant du crĂ©dit).

Mis en Ĺ“uvre sur une pĂ©riode de trois ans, Sunref se propose d’accorder aux entreprises privĂ©es tunisiennes dont les PME, des prĂŞts distribuĂ©s par quatre banques locales dont la BH, l’UBCI, l’UIB et Amen Bank.

Pour Bernard Jamet, la ligne de financement vert Sunref est un mĂ©canisme de financement qui est ” très facile ” d’accès, dans la mesure oĂą il n’encombre pas les porteurs de projets de paperasserie administrative inutile.

Il a prĂ©cisĂ© que ces prĂŞts sont exclusivement rĂ©servĂ©s aux entreprises de droit tunisien implantĂ©es en Tunisie parmi celles qui portent des projets touchant Ă  l’Ă©conomie d’Ă©nergie, l’Ă©nergie renouvelable et Ă  la protection de l’environnement.

L’expert a fait savoir que le montant de chaque prĂŞt est plafonnĂ© selon la nature du projet, ajoutant que la durĂ©e ne peut ĂŞtre infĂ©rieure Ă  cinq ans et peut atteindre dix ans, avec une pĂ©riode de grâce allant jusqu’Ă  deux ans.

S’agissant du taux d’intĂ©rĂŞt, Bernard Jamet a indiquĂ© que celui-ci dĂ©pend de la qualitĂ© du dossier prĂ©sentĂ©, prĂ©cisant, toutefois, que ce taux reste toujours ” sensiblement ” infĂ©rieur aux taux actuels du marchĂ© bancaire tunisien.

Selon Rafik Missaoui, chef d’Ă©quipe technique Sunref, ce label finance verte ambitionne de promouvoir les investissements dans l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique, les Ă©nergies renouvelables et l’environnement.

Il s’agit aussi de renforcer la compĂ©titivitĂ© des entreprises tout en rĂ©duisant les impacts environnementaux de leurs activitĂ©s et de dĂ©velopper les capacitĂ©s techniques des services de l’administration tunisienne en charge de l’Ă©nergie et de la protection de l’environnement.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close