Parlement de l’enfant : Monastir et Tozeur élisent leurs représentants‎

Le Commissariat rĂ©gional de la femme, de la famille et de l’enfance Ă  Monastir et le Commissariat rĂ©gional de l’éducation ont organisĂ©, dimanche 14 mars 2021, les Ă©lections pour choisir les nouveaux r…

Le Commissariat régional de la femme, de la famille et de l’enfance à Monastir et le Commissariat régional de l’éducation ont organisé, dimanche 14 mars 2021, les élections pour choisir les nouveaux représentants de la région pour le Parlement de l’enfant. Elles se sont déroulées en coordination avec l’Instance régionale des élections et la société civile.

Cinq collégiens (4 filles et un garçon) ont ainsi été élus au Parlement de l’enfant pour la session parlementaire 2021-2022, sur un total de 48 candidats. Cinq autres ont été choisis en tant que suppléants.

Trois bureaux de vote ont été mobilisés pour le scrutin.

Selon le commissaire rĂ©gional de l’éducation, Mongi Slim, le parlement de l’enfant vise Ă  apprendre aux enfants la citoyennetĂ© et les Ă©duquer aux valeurs de la dĂ©mocratie et de la RĂ©publique. Son objectif, a-t-il ajoutĂ©, est de transmettre le respect d’autrui, l’acquisition et le partage des valeurs rĂ©publicaines et la construction d’une culture civique.

A Tozeur, les élections se sont déroulées à la Maison des jeunes. Cinq jeunes ont été élus pour la session 2021-2022 du Parlement de l’enfant. Au total, 18 élèves candidats se sont présentés, ce dimanche, à cette échéance électorale.

Selon le commissaire régional de la femme, de la famille et de l’enfance, Mongi Chétoui, a estimé que ces élections sont un exercice grandeur nature pour les jeunes générations afin de les éduquer à la pratique de la démocratie.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close