Oui, il y aura des voitures de moins de 20 000 dinars !‎

Ridha Chalghoum, ministre des Finances, a été l’invité ce matin lundi 17 septembre d’Express Fm, pour revenir sur le Séminaire des directions économiques…


Ridha Chalghoum, ministre des Finances, a été l’invité ce matin lundi 17 septembre d’Express Fm, pour revenir sur le Séminaire des directions économiques et sociales de La loi de Finances 2019 et des décisions majeures qu’y avait annoncé Youssef Chahed, notamment celle de fixer le prix des voitures populaires à pas plus de 20 000.



Oui, il y aura des voitures de moins de 20 000 dinars !

Ridha Chalghoum a rappelé que la hausse du déficit budgétaire de l’état et de la dette, sont les principales données qui ont imposé l’orientation à suivre et les directives à adopter pour la nouvelle Loi de Finances.


Le ministre a aussi démontré que les prévisions de 2018 ont prémédité une baisse du budget de l’état de 4,9% en indiquant que la hausse du prix du baril de pétrole a été un véritable choc qui a changer la donne et a ajouté un nouveau besoin de financement dans le budget de 2018 estimé à 4200 millions de dinars. Il a aussi expliqué que les ressources propres de l’état s’élevaient à 16% pendant l’année actuelle a permis de confronter la hausse des prix des carburants et l’instauration de quelques mesures au profit des couches sociales démunies.


Parmi ces mesures sociales annoncées par Youssef Chahed, la décision de fixer la voiture à moins de 20 000 dinars, qui sera appliquée, selon Chalghoum.
 


Categories
Source
tuniscope

Articles similaires

Back to top button
Close
Close