OBG : L’avenir économique de la Tunisie dépendra de sa capacité à tirer profit de sa main-d'œuvre qualifiée‎

Les perspectives économiques de la Tunisie dépendront, dans une large mesure, de sa capacité à tirer profit de ses ressources, notamment sa main-d’Å“uvre qualifiée, pour faire face à la crise act…

Les perspectives économiques de la Tunisie dépendront, dans une large mesure, de sa capacité à tirer profit de ses ressources, notamment sa main-d’Å“uvre qualifiée, pour faire face à la crise actuelle de Covid-19, ainsi que de sa capacité à relancer les investissements, a estimé le cabinet international d’intelligence, Oxford Business Group.

Dans un article publié, jeudi, sur son site, Oxford Business Group, estime que le retour au travail après le confinement devrait s’accompagner de mesures à même de préserver la santé et la sécurité des citoyens, et d’une grande sensibilisation aux précautions à prendre lors du travail et dans les transports.

D’après Oxford Business Group, le directeur général de Kromberg & Schubert Tunisie, Wissem Badri, a déclaré que “La Tunisie doit se concentrer sur la mise en place d’une stratégie post-confinement solide afin de permettre aux entreprises de reprendre progressivement et en toute sécurité leur travail.

Ceci est particulièrement important pour les industries exportatrices telles que le secteur des composants automobiles “.

L’article d’OBG note par ailleurs, que malgré l’évolution favorable des niveaux d’investissement dans le pays ces dernières années et la mise en place d’une législation encourageante telle que la loi transversale et le Startup Act, la Tunisie reste confrontée à des défis structurels à l’instar de l’augmentation de la dette publique, la dévaluation du dinar et la baisse des réserves en devises. Lesquels défis doivent être résolus en urgence, à mesure que l’activité économique reprenne.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close