Nécessité de sensibiliser le citoyen sur l'utilisation des services administratifs à distance‎

La Tunisie est capable de rendre les meilleurs services administratifs Ă  distance Ă  moindre coĂ»t, avec une plus grande efficacitĂ©. C’est en tout cas ce qu’a affirmĂ©, mercredi 10 mars 2021,…

La Tunisie est capable de rendre les meilleurs services administratifs Ă  distance Ă  moindre coĂ»t, avec une plus grande efficacitĂ©. C’est en tout cas ce qu’a affirmĂ©, mercredi 10 mars 2021, la ministre auprès du chef du gouvernement chargĂ©e de la Fonction publique, Hasna Ben Slimane.

Lors d’une journĂ©e de sensibilisation tenue Ă  l’initiative du ministère des Technologies de la communication en collaboration avec la coopĂ©ration internationale (GIZ), en faveur des journalistes et des composantes de la sociĂ©tĂ© civile pour faire connaĂ®tre les services administratifs Ă  distance, Ben Slimane a fait valoir que la Tunisie recèle des compĂ©tences et des expĂ©riences dans le domaine de la numĂ©risation des services.

Elle juge nécessaire de conscientiser le citoyen tunisien et de le sensibiliser sur la portée d’exploiter le système des services administratifs à distance pour se prémunir contre le coronavirus et gagner par de là le défi de la préservation de la santé des citoyens, en plus de l’accélération du rythme des services rendus par l’administration de l’autre.

Ben Slimane a fait savoir qu’une commission nationale commune a été créée regroupant des représentants des ministères concernés afin d’échanger les informations sur les avis des citoyens concernant les prestations de services et leur efficience dans le but de remédier aux difficultés rencontrées.

Pour sa part, Fadhel Kraiem, ministre des Technologies de la communication et de la Transformation numĂ©rique, indiquera que son dĂ©partement s’est lancĂ© dans des expĂ©riences techniques pour le service 5G d’Internet, lequel va dĂ©marrer Ă  la fin de l’annĂ©e 2022.

Par ailleurs, dans le cadre de l’exĂ©cution des projets de l’inclusion financière, les trois opĂ©rateurs (Oooredo, Tunisie Telecom et Orange) ont prĂ©sentĂ©, fin fĂ©vrier 2021, des demandes auprès de la Banque centrale de Tunisie pour obtenir des autorisations, permettant au citoyen tunisien disposant d’un tĂ©lĂ©phone de bĂ©nĂ©ficier du service de paiement par Internet.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close