Le gouvernement table sur une croissance de l'économie de 4% en 2021 (ministre)‎

Le ministre de l’Economie, des Finances et de Soutien Ă  l’investissement, Ali Kooli, a affirmĂ© que le gouvernement prĂ©voit une croissance positive de 4%, au cours de l’annĂ©e 2021. Ce…

Le ministre de l’Economie, des Finances et de Soutien Ă  l’investissement, Ali Kooli, a affirmĂ© que le gouvernement prĂ©voit une croissance positive de 4%, au cours de l’annĂ©e 2021. Cependant, plusieurs facteurs locaux et extĂ©rieurs pourraient entraver la rĂ©alisation de ce chiffre, s’est-il empressĂ© de souligner.

Il a ajoutĂ©, lors d’une sĂ©ance d’audition tenue par la Commission des finances, de la planification et du dĂ©veloppement de l’AssemblĂ©e des reprĂ©sentants du peuple (ARP), mardi 24 novembre, que “le taux de croissance prĂ©vu semble logique, surtout après la baisse enregistrĂ©e en 2020. Les indicateurs montrent que la rĂ©duction de l’impact de la pandĂ©mie de Covid-19 et l’amĂ©lioration de la production des phosphates, du pĂ©trole et du tourisme pourraient permettre de stimuler la croissance, a-t-il dit.

Le ministre a, en outre, soulignĂ©, dans le cadre de la prĂ©sentation du budget Ă©conomique pour l’annĂ©e 2020, que le gouvernement a fixĂ© plusieurs critères dans le domaine des taux de change, notamment, le taux de change du dinar, du dollar et des prix du pĂ©trole au niveau international.

Et de prĂ©ciser que les mesures mises en place concernent le prix moyen de change du dinar face au dollar pour le mois d’octobre 2020 et le prix moyen du pĂ©trole en octobre 2019.

Kooli a expliquĂ© que toute augmentation ou diminution de la valeur d’un dollar, du prix du baril de pĂ©trole, entraĂ®nera un effet positif ou nĂ©gatif de 120 millions de dinars. De mĂŞme, chaque modification du taux de change du dinar par rapport au dollar, de 0,10%, aurait un effet d’environ 70 millions de dinars.

Regagner la confiance des citoyens tunisiens, de l’investisseur local et de l’investisseur Ă©tranger en Tunisie, tels sont les objectifs et prioritĂ©s du gouvernement actuel, pour l’annĂ©e 2021, a-t-il soulignĂ©.

Et de poursuivre que le gouvernement se penche aussi sur la nĂ©cessitĂ© de promouvoir l’image de la Tunisie Ă  l’Ă©tranger, et de renforcer son rayonnement Ă©tant donnĂ© son importance pour l’investissement et la notation souveraine du pays.

Par ailleurs, le ministre des finances prévoit une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 4%, des investissements de 17% et des exportations de 10%.

Il a fait savoir que le dĂ©ficit courant sera de 8% tandis que le taux d’inflation sera plus proche de 5% au cours de l’annĂ©e 2021, notant que les indicateurs Ă©conomiques des grands pays illustrent aussi l’importance des rĂ©percussions du Coronavirus sur le plan international.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close