Le gouvernement Mechichi va sauver Tunisair !‎

Les principaux axes du programme de sauvetage de la compagnie aĂ©rienne Tunisair, conçu par le ministère du Transport et de la Logistique, ont Ă©tĂ© au centre d’un conseil ministĂ©riel, tenu dans l&…

Les principaux axes du programme de sauvetage de la compagnie aĂ©rienne Tunisair, conçu par le ministère du Transport et de la Logistique, ont Ă©tĂ© au centre d’un conseil ministĂ©riel, tenu dans l’après-midi de jeudi 11 mars 2021, sous la prĂ©sidence du chef du gouvernement, Hichem Mechichi. C’est ce qu’indique un communiquĂ© de la prĂ©sidence du gouvernement.

Mechichi a rappelĂ© l’importance du transporteur national et son rĂ´le pivot dans l’Ă©conomie du pays, en particulier dans les domaines de transport et du tourisme, faisant part de la volontĂ© du gouvernement de mobiliser tous les moyens afin d’aider Tunisair Ă  surmonter ses difficultĂ©s, et ce dans le cadre d’une approche participative, associant tous les partenaires sociaux sociaux, notamment l’UGTT et l’UTICA.

Lire aussi: DOSSIER] Transport aérien : «Tunisair a besoin d’un plan de sauvetage et non d’un plan de restructuration», dixit Moez Chakchouk, ministre du Transport

Cependant, aucun dĂ©tail n’a Ă©tĂ© donnĂ© sur ce programme, censĂ© sortir la compagnie nationale du marasme dans lequel, elle se trouve depuis plusieurs annĂ©es.

D’après le ministère du Transport et de la Logistique, un plan de sauvetage pour la compagnie aĂ©rienne TUNISAIR, est en cours de prĂ©paration, lequel sera prĂŞt au cours du dernier trimestre de l’annĂ©e 2021.

Jusqu’Ă  2020, la compagnie aĂ©rienne a enregistrĂ© des rĂ©sultats d’exploitation cumulĂ©s nĂ©gatifs de plus de 1,1 milliard de dinars, sachant que son bilan Ă©tait positif avant l’annĂ©e 2010, avec des rĂ©serves d’environ 500 millions de dinars (MDT).

Lire aussi: Moez Chakchouk veut faire pousser des ailes à Tunisair

La situation financière de Tunisair s’est aggravĂ©e avec la baisse de sa marge bĂ©nĂ©ficiaire, en dĂ©pit de la prise en charge par l’Etat, en 2014, de ses dettes auprès de l’Office de l’aviation civile et des aĂ©roports (OACA).

Ces dettes sont importantes et sont rĂ©parties en dettes extĂ©rieurs d’une valeur de 509 MDT en raison de l’achat des avions en 2014 et dettes intĂ©rieures d’une valeur de 406 MDT, dont environ 80% de ces dettes sont garanties par l’Etat.

La flotte d’avions en exploitation se compose, actuellement de 9 appareils (avec des problèmes) mais ce nombre d’avions pourrait se limiter Ă  4 appareils seulement, pendant la saison estivale si des ressources financières ne sont pas mobilisĂ©es entre temps.

Au total, la compagnie aĂ©rienne dispose d’une flotte de 29 appareils mais seulement, 18 avions peuvent ĂŞtre entretenus et remis en service tandis que le reste de la flotte est hors service.

Articles en relation:

Tunisair : Moez Chakchouk a limogé Olfa Hamdi

Moez Chakchouk : L’activité du fret est une priorité du ministère du Transport

 

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close