Le Fonds Relance Culture est désormais doté d'un compte postal‎

Le versement des dons et contributions au &qout;Fonds Relance Culture&qout; (FRC) peut ĂŞtre effectuĂ© par voie postale ou bancaire, a annoncĂ©, mercredi, le ministère des Affaires culturelles. Un compte…

Le versement des dons et contributions au “Fonds Relance Culture” (FRC) peut ĂŞtre effectuĂ© par voie postale ou bancaire, a annoncĂ©, mercredi, le ministère des Affaires culturelles.

Un compte postal dédié au FRC a été créé pour recevoir les contributions à ce fonds à dotation mixte entre secteurs privé et public. Les contributions en espèce sont également acceptées.

Le FRC a été créé par le ministère des Affaires Culturelles suite à la suspension de toutes les activités Culturelles et artistiques par mesure préventive du nouveau coronavirus.

Ce fonds de concours, en rĂ©ponse Ă  la situation de crise, est destinĂ© Ă  promouvoir le secteur culturel et Ă  soutenir la stabilitĂ© Ă©conomique et sociale des acteurs culturels. Son action s’inscrit Ă©galement dans la durĂ©e permettra d’accompagner de manière pĂ©renne la relance Ă©conomique et sociale de notre secteur.

Il rĂ©unira les dons et les contributions de tous les individus, les entreprises et les organisations qui souhaitent contribuer Ă  la relance du secteur culturel. Les contributions rassemblĂ©es consisteront en des dons provenant de diverses composantes de la sociĂ©tĂ© (particuliers, secteur public et privĂ©s, ONG….).

Certains partenaires du secteur privé et de la société civile ont déjà exprimé leur volonté de financer ce fonds et de contribuer au processus de relance, a fait savoir le ministère.

Le FRC permettra de rĂ©unir des contributions financières au profit du secteur culturel en Tunisie, afin de contribuer Ă  la relance de la vie culturelle tout en soutenant activement les efforts de l’ensemble des parties prenantes. Les artistes et crĂ©ateurs, les freelances et opĂ©rateurs culturels sont parmi les principaux concernĂ©s.

Ce fonds vise Ă©galement Ă  financer et accompagner le dĂ©veloppement de services culturels et artistiques en ligne. Cette alternative devra permettre la continuitĂ© de l’offre culturelle en situation de crise.

L’allocation des fonds sera soumise Ă  des critères dĂ©terminĂ©s Ă  l’avance, donnant, notamment, la prioritĂ© aux individus et institutions les plus fragiles ou les plus affectĂ©s par la propagation de la pandĂ©mie.

Diverses formes d’attribution des fonds sont prĂ©vues sachant que les critères seront Ă©valuĂ©s en coordination entre le ministère et les divers partenaires. Elles dĂ©pendent des besoins des institutions et des individus touchĂ©s par la crise aussi bien que les capacitĂ©s de financement disponibles.

Le ministère rappelle son engagement Ă  entreprendre des actions visant Ă  attĂ©nuer les impacts nĂ©gatifs du temps d’arrĂŞt que traverse le secteur culturel. “Une Ă©valuation interne porte Ă  plus de 700 le nombre de manifestations culturelles annulĂ©es ou reportĂ©es”, selon la mĂŞme source.

Il souligne l’ampleur et le caractère inĂ©dit de la crise sanitaire qui touche Ă  tout le secteur culturel avec des pertes affectant l’Ă©cosystème Ă©conomique qui entoure chacune de ces manifestations et organisations.

Le ministère s’engage Ă©galement Ă  “accompagner les initiatives et projets culturels pour contribuer Ă  la relance de l’ensemble du secteur, efficacement, et au-delĂ  de la pĂ©riode de crise”.

L’activitĂ© artistique et culturelle est actuellement en pause, en application du plan national de prĂ©vention du Covid-19 qui se poursuivra jusqu’au 4 avril, avec possibilitĂ© de prolongation.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close