Le bureau d’études BRL Ingénierie accompagnera l’élaboration du plan de valorisation des périmètres irrigués en Tunisie‎

Une convention d’accompagnement technique visant l’élaboration d’un plan d’action pour la valorisation des pĂ©rimètres irriguĂ©s et des produits agricoles a Ă©tĂ© signĂ©e, mardi 16 mars 2021, par le …

Une convention d’accompagnement technique visant l’élaboration d’un plan d’action pour la valorisation des pĂ©rimètres irriguĂ©s et des produits agricoles a Ă©tĂ© signĂ©e, mardi 16 mars 2021, par le directeur gĂ©nĂ©ral du gĂ©nie rural et de l’exploitation des eaux au ministère de l’Agriculture et le reprĂ©sentant du bureau d’études BRL IngĂ©nierie (BRLi).

Cette signature qui a eu lieu en prĂ©sence du ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la PĂŞche maritime par intĂ©rim, Mohamed Fadhel KraĂŻem, et du reprĂ©sentant de la Banque mondiale, intervient dans le cadre du Projet d’intensification de l’agriculture irriguĂ©e en Tunisie (PIAIT).

Ce projet vise Ă  rĂ©habiliter et moderniser les infrastructures des zones irriguĂ©es et Ă  soutenir les diffĂ©rentes Ă©tapes de production agricole ainsi que les Ă©tapes postproduction (commercialisation, stockage, transformation, exportation …) et les chaĂ®nes de valeur.

Le ministre de l’agriculture a, à cette occasion, mis l’accent sur l’importance de cette convention qui favorisera l’élaboration d’un plan d’action participatif, visant le développement du rendement des zones irriguées dans les gouvernorats de Béja, Bizerte, Jendouba, et Siliana et la facilitation de la commercialisation des produits issus de ces zones.

Le ministre a par ailleurs, recommandé d’accorder, dans le cadre de ce projet, l’accompagnement nécessaire aux startups technologiques et à favoriser les solutions technologiques à même de résoudre les problèmes du secteur agricole.

Il a aussi appelé à respecter les délais de réalisation des projets programmés, afin de soutenir développement régional dans les gouvernorats ciblés.

Le Projet de l’intensification de l’agriculture irriguĂ©e en Tunisie (PIAIT) est financĂ© par la Banque mondiale, moyennant une enveloppe de l’ordre de 140 millions de dollars, s’étale sur 5 ans (2019-2024).

Ce projet vise la réhabilitation de l’infrastructure physique, le renforcement de la capacité de gestion des services d’irrigation, l’appui à la valorisation de la production agricole et l’accès au marché dans des Périmètres publics irrigués (PPI) répartis particulièrement sur quatre Gouvernorats du nord-ouest de la Tunisie (Béja, Bizerte, Jendouba et Siliana) avec des interventions ciblées dans deux zones côtières : Sfax et Nabeul.

Les bénéficiaires directs du projet sont estimés à près de 4?000 agriculteurs qui auront accès à des services nouveaux ou améliorés d’irrigation et de drainage et recevront de l’assistance technique pour l’intensification agricole et l’accès aux marchés.

Il s’agit de petits et moyens agriculteurs et d’entreprises agricoles (qui louent des terres publiques) ainsi que des SMVDA, des SMSA et toutes autres entreprises situées dans le périmètre d’influence du projet. Le projet profitera également à plusieurs communautés rurales situées dans les zones d’influences des activités programmées (population défavorisée, groupes de jeunes, diplômés chômeurs, femmes) à travers une approche inclusive visant l’amélioration de leurs modes et moyens d’existence.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close