La hausse de la criminalité en Tunisie est due à la non application de la loi (étude)‎

Le prĂ©sident du Centre arabe de recherche et d’études politiques, Mehdi Mabrouk, indique que la hausse de la criminalitĂ© en Tunisie est due Ă  l’incapacitĂ© de l’Etat Ă  faire appliquer la loi et Ă  garan…

Le prĂ©sident du Centre arabe de recherche et d’études politiques, Mehdi Mabrouk, indique que la hausse de la criminalitĂ© en Tunisie est due Ă  l’incapacitĂ© de l’Etat Ă  faire appliquer la loi et Ă  garantir l’inclusion de tous ses citoyens.

Lors d’un sĂ©minaire virtuel tenu jeudi 22 octobre sur la hausse de la criminalitĂ© en Tunisie, il a ajoutĂ© que la couverture mĂ©diatique des crimes commis en Tunisie et relayĂ©s sur les rĂ©seaux sociaux ne reflète pas la rĂ©alitĂ© de la criminalitĂ© dans le pays.

Selon lui, les meurtres, les violences extrĂŞmes, les vols et autres crimes sexuels, commis au cours de la pĂ©riode 2010/2020 ont connu tantĂ´t une hausse, tantĂ´t une baisse, mais n’ont pas atteint des chiffres records comme vĂ©hiculĂ© dans certains mĂ©dias.

A l’occasion de cette rencontre organisĂ©e Ă  l’initiative du Centre pour l’islam et la dĂ©mocratie, Mabrouk a indiquĂ© que le nombre des affaires de viol qui ont Ă©tĂ© jugĂ©es par la justice depuis 2014 et jusqu’Ă  2019 ne dĂ©passent pas les 433 cas.

Il a appelĂ© Ă  l’adoption d’une rĂ©forme de l’Ă©ducation et Ă  la rationalisation du discours mĂ©diatique afin qu’ils jouent un rĂ´le important en passant d’un environnement qui encourage la criminalitĂ© Ă  un environnement qui dissuade et Ă©limine les comportements agressifs.

Un groupe de spĂ©cialistes, qui a participĂ© Ă  la rĂ©union, a estimĂ© que l’accumulation de facteurs psychologiques et socio-Ă©conomiques au sein de la sociĂ©tĂ© favorise un environnement propice au crime sous ses diverses formes, affirmant que la violence rĂ©pĂ©tĂ©e au sein de la famille et l’absence du rĂ´le de tuteur comme soutien contribuent Ă  nourrir les tendances criminelles chez l’adulte de demain.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close