La femme fichée S17 de l’aéroport Tunis-Carthage s’apprêtait à aller en Turquie‎

La femme fichĂ©e S17,  empĂŞchĂ©e de voyager lundi soir Ă  l’aĂ©roport Tunis-Carthage, s’apprĂŞtait Ă  se rendre en Turquie, pour rejoindre le salafiste Hosni Jelassi a indiquĂ© MosaĂŻque FM en se basant sur d…

La femme fichée S17,  empêchée de voyager lundi soir à l’aéroport Tunis-Carthage, s’apprêtait à se rendre en Turquie, pour rejoindre le salafiste Hosni Jelassi a indiqué Mosaïque FM en se basant sur des sources dignes de foi.

Ce dernier est recherché par la brigade antiterroriste pour ses liens avec le takfiriste, Hamza Naouali qui avait été arrêté par les unités sécuritaire.

Toujours selon la même source, la femme avait été interrogée par la brigade nationale antiterroriste, pour ses liens présumés avec le terrorisme.  Hosni s’était rendu en Algérie, ou il a été arrêté par les autorités algériennes vu qu’il faisait l’objet d’un avis de recherche depuis 2005. Il a été extradé par l’Algérie à travers les frontières terrestres ou il a été accueilli par Seifeddine Makhlouf.

Cela présuppose que ledit député s’est rendu hier à l’aéroport après avoir reçu un appel téléphonique de la part de Hosni Jelassi. La femme, qui répond au nom de N.A, a affirmé qu’elle n’a contacté aucun député de la coalition Al Karama à partir de l’aéroport.

Rappelons qu’une vidéo prise hier à l’aéroport montre cette femme en train de mettre son téléphone dans la poche de Seifeddine Makhlouf, probablement pour dissimuler le fait qu’elle reçu des appels de la part de Hosni Jelassi.

N.A  va prochainement comparaitre devant le Pôle judiciaire antiterroriste.

A lire : (Vidéo) Makhlouf et Al Karama envahissent l’aéroport pour faire voyager des individus suspects

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close