La BCT refuse de financer le déficit du budget: Abir Moussi commente‎

La prĂ©sidente du bloc parlementaire du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, a assurĂ© ce jeudi 5 novembre 2020 qu’elle est tout Ă  fait d’accord avec la Banque Centrale de Tunisie qui …

La prĂ©sidente du bloc parlementaire du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, a assurĂ© ce jeudi 5 novembre 2020 qu’elle est tout Ă  fait d’accord avec la Banque Centrale de Tunisie qui refuse de financer le dĂ©ficit budgĂ©taire et d’opter pour la politique mise en place par le gouvernement de Hichem Mechichi en lien avec le projet de loi des finances complĂ©mentaire 2020. Abir Moussi qui s’exprimait lors de son intervention dans le cadre de la sĂ©ance de dialogue avec le gouverneur de la BCT, Marouen Abassi a critiquĂ© la position des parties ayant appelĂ© Ă  renoncer Ă  l’indĂ©pendance de la Banque Centrale considĂ©rant que l’indĂ©pendance de cette dernière ne constitue aucun problème et ne signifie, en aucun cas, qu’elle est sĂ©parĂ©e de l’Etat.

Abir Moussi a ajoutĂ© que le problème rĂ©el rĂ©side dans l’absence de coordination entre le gouvernement et la Banque Centrale ajoutant que le fait de prĂ©senter tout un projet de loi des finances complĂ©mentaire au Parlement sans prendre la peine de consulter au prĂ©alable les structures de la BCT est un vrai scandale. Selon elle, ceci prouve que le système politique est bel est bien dĂ©faillant ajoutant qu’il est grand temps de le rĂ©viser, selon ses dires.

Lors d’une sĂ©ance de dialogue tenue ce jeudi au Parlement, Marouen Abassi a assurĂ© que la BCT refuse de financer le dĂ©ficit du budget complĂ©mentaire de 2020, sans garanties. Il a, dans ce contexte, mis en garde les Ă©lus contre les rĂ©percussions nĂ©gatives de l’Ă©ventuelle autorisation Ă  l’institution d’Ă©mission de financer directement les caisses de l’Etat.

Il convient de rappeler que lors d’une confĂ©rence de presse tenue mardi dernier, le chef du gouvernement Hichem Mechichi a appelĂ© la direction de la Banque centrale de Tunisie Ă  intervenir pour financer le dĂ©ficit budgĂ©taire pour l’annĂ©e 2020. Ce dernier est estimĂ© Ă  14%. Selon Mechichi, la BCT devrait contribuer au financement du dĂ©ficit budgĂ©taire Ă  hauteur de 3 milliards de dinars. « Cette solution a Ă©tĂ© adoptĂ©e par plusieurs pays libĂ©raux, Ă  l’instar du Maroc et de l’Égypte », a-t-il dĂ©clarĂ©.

Lire aussi: Report des dettes de l’État, financement du déficit par la BCT : Mechichi précise

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close