Khalil Amiri : L’ouverture de la recherche sur le volet socio-économique permet de booster l’emploi et lutter contre les inégalités‎

&qout; Rapprocher la recherche au milieu socio-Ă©conomique est l’objectif essentiel Ă  atteindre pour booster l’emploi et lutter contre les inĂ©galitĂ©s &qout;, a affirmĂ© Khalil Amiri, secrĂ©taire d’Etat a…

” Rapprocher la recherche au milieu socio-Ă©conomique est l’objectif essentiel Ă  atteindre pour booster l’emploi et lutter contre les inĂ©galitĂ©s “, a affirmĂ© Khalil Amiri, secrĂ©taire d’Etat auprès du ministère de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche scientifique.

S’exprimant lors des 4èmes journĂ©es nationales ” Recherche et innovation “, organisĂ©es, jeudi Ă  l’institut arabe des chefs d’entreprises, sous le signe ” vers une meilleure intĂ©gration de la recherche scientifique dans son milieu socio-Ă©conomique “, Amiri a soulignĂ© la nĂ©cessitĂ© d’une modernisation et d’une transformation des stratĂ©gies nationales en faveur d’une recherche ouverte sur l’économie.

Le responsable a insistĂ© aussi sur l’importance d’associer le secteur privĂ© Ă  travers le financement des recherches et l’aide Ă  la crĂ©ation des petites et moyennes entreprises.

Cette transformation vers une ouverture de la recherche sur le milieu socio-Ă©conomique sera aussi possible grâce Ă  l’approche “spĂ©cialisation intelligente”, qui se fonde sur le dĂ©veloppement rĂ©gional, a-t-il dĂ©clarĂ© Ă  l’agence TAP.

Il s’agit de faire recours à la recherche, comme levier de transformation économique, en prenant en considération les spécificités de chaque région, a-t-il expliqué.

En exploitant la recherche sur le plan social, nous pouvons atteindre l’objectif de l’éradication des inégalités et réaliser une cohésion sociale et solidaire, a-t-il estimé.

Nous œuvrons dans le cadre du rapprochement de la recherche du milieu social à mettre l’innovation au service des personnes handicapées, et répondre ainsi convenablement aux besoins de cette catégorie, a-t-il affirmé.

La réalisation de cet objectif impose d’inciter les chercheurs à faire bénéficier les personnes à besoins spécifiques de leurs innovations et des résultats de ces recherches, a-t-il encore précisé.

De son côté, Chedly Abdelly, directeur général de l’agence nationale de la promotion de la recherche scientifique (ANPR) a mis en valeur le concept spécialisation intelligente, faisant savoir que la Tunisie est le seul pays africain qui a adhéré à cette approche.

Il a insistĂ© sur l’importance de s’orienter vers les rĂ©gions en tenant compte des spĂ©cificitĂ©s de chaque zone et d’exploiter convenablement ses richesses dans le domaine de recherche et d’innovation.

Le directeur gĂ©nĂ©ral de l’ANPR a, Ă©galement, mis en valeur ” l’open innovation “, qui s’oppose Ă  l’ancien système fermĂ© de la recherche individuelle et s’ouvre sur davantage de collaboration, de partage et de travail collectif.

Cette démarche permet de promouvoir l’employabilité et de profiter des partenariats, a-t-il ajouté.

Parmi ces partenariats fructueux, figure le partenariat public-privé dans le domaine de la recherche qui permet la création de projets communs.

L’expert français, Jean Charles Guibert a évoqué l’importance de la transversalité de l’innovation, en s’ouvrant à l’international et en optant pour le regroupement et la collaboration avec les centres internationaux de recherche.

Cette ouverture est susceptible de résoudre les problèmes que rencontrent les chercheurs et d’impulser l’innovation, a-t-il précisé, signalant qu’elle aide aussi à identifier les besoins du marché de l’emploi et améliorer la compétitivité de l’économie.

Les 4èmes journĂ©es nationales ” Recherche et innovation “, organisĂ©es les 7 et 8 mars courant, s’inscrivent dans le cadre de la continuitĂ© des journĂ©es nationales annuelles, organisĂ©es par l’Agence Nationale de la Promotion de la Recherche scientifique, portant sur la dynamisation de la recherche et l’innovation.

Cette Ă©dition, qui coĂŻncide avec le 10ème anniversaire de l’ANPR, constitue une opportunitĂ© pour faire une rĂ©trospective des missions et activitĂ©s de l’ANPR, de renforcer et de diversifier ses mĂ©canismes assurant une interaction entre la recherche et l’environnement socio-Ă©conomique.Des confĂ©rences plĂ©nières et trois ateliers portant sur ” la spĂ©cialisation intelligente “, ” l’Open Innovation et leur impact sur le dĂ©veloppement Ă©conomique ” et ” le Partenariat Public-PrivĂ© en termes de financement de la recherche ” ont Ă©tĂ© organisĂ©s dans le cadre de ces journĂ©es.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close