Khaled Mechri : les déclarations de Saied sont inacceptables‎

Le Président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled Mechri, a déclaré aujourd’hui que la tribu en Libye est une appartenance sociale et non un parti politique ce q…


Le Président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled Mechri, a déclaré aujourd’hui que la tribu en Libye est une appartenance sociale et non un parti politique ce qui rend l'expérience de l'Afghanistan inapplicable dans le pays. 



Khaled Mechri : les déclarations de Saied sont inacceptables

Cette déclaration a été donnée lors d'une conférence de presse tenue à midi aujourd'hui, mercredi, au cours de laquelle il a commenté la proposition du président de la République, Kais Saied, d'établir une constitution par les tribus libyennes sur le modèle de la constitution qui a été établie en Afghanistan en 2020.

Khaled Mechri a souligné que la délégation tribale précédemment reçue par Kais Saied n’est pas représentative des tribus libyennes.

Mechri a déclaré: "Les déclarations du président de la République tunisienne concernant une constitution rédigée par les tribus sont inacceptables et nous avons un projet de constitution préparé par la commission des soixante".

Il a souligné que le pouvoir acquis par la capitale, Tripoli, est le résultat d'un consensus entre les différentes parties libyennes après un dialogue qui a duré un an et demi et ne repose pas sur une légitimité internationale comme on entend dire.

Il a souligné que "quiconque veut aider les Libyens, doit les aider d’abord à organiser le référendum sur la constitution", avant d’ajouter : "Nous n'avons vu aucune réaction de Saied sur le coup d'État de Haftar contre la déclaration constitutionnelle quand il parlait de légitimité".

Le Président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled Mechri, a également considéré que les déclarations du président de la République étaient considérées comme une invitation à mettre fin à l'autorité légitime.
  


Categories
Source
tuniscope

Articles similaires

Back to top button
Close
Close