Journée internationale de la femme: L'appel de la CGTT ‎

A l’occasion de la JournĂ©e internationale de la femme cĂ©lĂ©brĂ©e tous les ans Ă  la date du 8 mars, la Commission de la femme travailleuse relevant de la confĂ©dĂ©ration gĂ©nĂ©rale des travailleurs tun…

A l’occasion de la JournĂ©e internationale de la femme cĂ©lĂ©brĂ©e tous les ans Ă  la date du 8 mars, la Commission de la femme travailleuse relevant de la confĂ©dĂ©ration gĂ©nĂ©rale des travailleurs tunisiens (CGTT) a appelĂ© Ă  la nĂ©cessitĂ© de garantir toutes les conditions de travail dĂ©cent aux femmes travaillant dans les secteurs prĂ©caires, telles que les femmes de mĂ©nage, les ouvrières dans le secteur agricole et Ă  trouver des solutions aux problèmes qu’elles rencontrent, liĂ©s au transport et la couverture sociale.

Dans un communiquĂ© publiĂ© dimanche, la CGTT a rĂ©itĂ©rĂ© son appel en faveur de la ratification de la convention internationale numĂ©ro 190 sur l’Ă©limination de la violence et le harcèlement dans le monde du travail, recommandant la nĂ©cessitĂ© de mettre fin Ă  la discrimination Ă  l’Ă©gard des femmes, que ce soit en milieu professionnel ou en sociĂ©tĂ©, pour leur permettre d’accĂ©der aux postes de dĂ©cision.

A cette occasion, elle appelle Ă  la libĂ©ration de Rania Amdouni, condamnĂ©e, le 4 mars 2021, Ă  6 mois de prison ferme pour outrage Ă  un fonctionnaire public lors de l’exercice de ses fonctions et qui a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e le 27 fĂ©vrier dernier avec des jeunes ayant participĂ© aux rĂ©centes manifestations Ă  l’avenue Habib Bourguiba.

La commission de la femme Ă  la CGTT a estimĂ© que Rania Amdouni a Ă©tĂ© “victime de la rĂ©pression policière et du non respect du droit Ă  la diffĂ©rence”.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close