Il prĂ©tendait mener une enquĂȘte sur la masturbation fĂ©minine‎

Le tribunal correctionnel de Louvain a condamnĂ©, mardi, un homme de 24 ans Ă  18 mois de prison avec sursis pour avoir effectuĂ© une fausse enquĂȘte…

© photo news.

Le tribunal correctionnel de Louvain a condamnĂ©, mardi, un homme de 24 ans Ă  18 mois de prison avec sursis pour avoir effectuĂ© une fausse enquĂȘte sur la masturbation fĂ©minine.

Willem V., ĂągĂ© de 24 ans et originaire de Houthalen-Helchteren, Ă©tait poursuivi pour avoir obtenu, durant deux ans et demi, de maniĂšre frauduleuse des informations sur le comportement sexuel d'au moins 24 jeunes femmes. Il prĂ©tendait mener une enquĂȘte sur la masturbation dans le cadre d'un mĂ©moire de fin de master Ă  la KU Leuven.

Des femmes entre 15 et 25 ans
Selon le ministĂšre public, l'homme a diffusĂ© cette fausse enquĂȘte entre dĂ©cembre 2012 et mai 2015 dans les arrondissements judiciaires de Louvain et du Limbourg, auprĂšs de femmes ĂągĂ©es entre 15 et 25 ans.

Identités fictives
Pour correspondre avec les rĂ©pondantes, Willem V. se prĂ©sentait sous deux identitĂ©s fictives fĂ©minines. Il utilisait par ailleurs une adresse hotmail avec de faux noms de famille pour envoyer l'enquĂȘte. Il recourait aussi au logo de la KU Leuven et prĂ©tendait que le professeur Paul Enzlin Ă©tait le promoteur de son mĂ©moire, un travail en rĂ©alitĂ© inexistant.

Le ministÚre public avait requis deux ans de prison. Le tribunal a finalement condamné le prévenu à une peine de 18 mois avec sursis pendant cinq ans et sous strictes conditions probatoires.

Categories
Source
7sur7

Articles similaires

Back to top button
Close
Close