Gouvernement : Hichem Mechichi limoge cinq ministres ‎

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a dĂ©cidĂ©, lundi 15 fĂ©vrier 2021, de dĂ©mettre de leurs fonctions cinq ministres concernĂ©s par le remaniement et de charger cinq autres en exercice (4 ministres…

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a dĂ©cidĂ©, lundi 15 fĂ©vrier 2021, de dĂ©mettre de leurs fonctions cinq ministres concernĂ©s par le remaniement et de charger cinq autres en exercice (4 ministres et une secrĂ©taire d’Etat), d’assurer l’intĂ©rim de ces dĂ©partements, en attendant le parachèvement des procĂ©dures relatives au remaniement.

Lire aussi: Remaniement gouvernement Mechichi : Les ministères touchés

Il s’agit du ministre de la Justice, Mohamed Boussetta, de la ministre de l’Industrie, de l’Energie, et des Mines, Saloua Sghaier, du ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’IntĂ©gration professionnelle, Kamel Deguiche, de la ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Leila Jaffel, et de la ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la PĂŞche Akisa Bahri.

La gestion intérimaire de ces départements a été confiée à :

– Le ministère de la Justice : Hasna Ben Slimane (ministre chargĂ©e de la Fonction publique)

– Le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines : Mohamed Boussaid (ministre du Commerce et du DĂ©veloppement des exportations)

– Le ministère des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières : Ahmed Adhoum (ministre des Affaires religieuses)

– Le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la PĂŞche : Mohamed Fadhel Kraiem (ministre des Technologies de la communication et de la Transformation numĂ©rique)

– Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Insertion professionnelle : Sihem Ayadi (secrĂ©taire d’Etat au mĂŞme ministère).

Dans un communiquĂ© publiĂ© lundi, la prĂ©sidence du gouvernement affirme qu’elle reste ouverte Ă  toutes les solutions propres Ă  dĂ©passer le blocage et permettre aux ministres de prendre leurs fonctions dans le respect de la Constitution.

Articles en relation:

L’affaire du remaniement ministériel de Mechichi atterrit au Tribunal administratif

Amine Mahfoudh évoque le flou constitutionnel qui entoure les remaniements ministériels

Le remaniement ministériel doit respecter l’esprit de la Constitution, assure Kaïs Saïed

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close