Financement du déficit budgétaire par la BCT : Un accord est possible, estime Haykal Mekki‎

Le prĂ©sident de la Commission des finances, de la planification et du dĂ©veloppement de l’AssemblĂ©e des reprĂ©sentants du peuple (ARP), Haykal Mekki, a affirmĂ©, lundi 23 novembre 2020, qu’&q…

Le prĂ©sident de la Commission des finances, de la planification et du dĂ©veloppement de l’AssemblĂ©e des reprĂ©sentants du peuple (ARP), Haykal Mekki, a affirmĂ©, lundi 23 novembre 2020, qu'”il existe une opportunitĂ© de parvenir Ă  un accord au niveau de la Commission du consensus et de la sĂ©ance plĂ©nière concernant l’exigence de la Banque centrale de Tunisie (BCT) d’obtenir une autorisation pour financer le dĂ©ficit budgĂ©taire de l’Etat pour l’annĂ©e 2020.

S’exprimant lors de la rĂ©union de la Commission des finances consacrĂ©e Ă  l’examen de la correspondance de la BCT sur le sujet, Mekki a ajoutĂ© que la Commission a adoptĂ© le projet de la loi de finances complĂ©mentaire (LFC) 2020 après la confirmation de la part du ministre de l’Economie, des Finances et du Soutien Ă  l’investissement, Ali Kooli, qu’un consensus a Ă©tĂ© atteint avec la BCT sur ce point, prĂ©cisant qu’il n’est pas question de revenir sur cette adoption.

“Nous sommes responsables et nous ne voulons pas bloquer l’Etat”, a encore soulignĂ© le prĂ©sident de la Commission mettant l’accent sur la nĂ©cessitĂ© de vĂ©rifier les diffĂ©rents aspects liĂ©s au projet de LFC pour l’annĂ©e 2020 avant de le soumettre au bureau de l’ARP ou de le dĂ©poser Ă  la prochaine session plĂ©nière.

Et de prĂ©ciser que “le parlement doit assumer ses responsabilitĂ©s afin d’Ă©viter qu’il ne soit Ă  nouveau induit Ă  l’erreur par le gouvernement, notant que le dossier de la LFC risque de faire couler beaucoup d’encre”.

De son cotĂ©, le dĂ©putĂ© Mohamed Goumani a proposĂ© d’informer le gouvernement de l’erreur commise et de dĂ©poser le projet de la LFC 2020 Ă  la prochaine sĂ©ance plĂ©nière pour examiner les rectifications.

La BCT avait demandĂ©e, vendredi dernier, dans une correspondance adressĂ©e Ă  l’ARP, l’obtention d’une autorisation pour financer le dĂ©ficit du budget de l’Etat pour l’annĂ©e 2020, deux jours après l’adoption de la commission des finances du parlement du texte rectifiĂ© du projet de la loi de finances complĂ©mentaire 2020.

Pour rappel, le gouvernement a retirĂ©, le 30 octobre 2020, la première version du projet de LFC, pour rĂ©vision, Ă  la demande de la commission des finances. La nouvelle version dudit projet a Ă©tĂ© soumise le 13 novembre Ă  l’assemblĂ©e et adoptĂ©e par la commission des finances le 18 novembre 2020.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close