Dégradation de la note souveraine de la Tunisie: L'UGTT et l’UTICA expriment leur préoccupation‎

L’UGTT et l’UTICA ont exprimĂ©, mercredi, leur prĂ©occupation face Ă  la nouvelle dĂ©gradation de la note souveraine de la Tunisie par l’agence Moody’s et ses rĂ©percussions sur l&#…

L’UGTT et l’UTICA ont exprimĂ©, mercredi, leur prĂ©occupation face Ă  la nouvelle dĂ©gradation de la note souveraine de la Tunisie par l’agence Moody’s et ses rĂ©percussions sur l’Ă©conomie nationale, soulignant qu’elles se tiennent ” prĂŞtes ” Ă  ne lĂ©siner sur aucun moyen pour trouver une issue Ă  la crise politique actuelle.

Dans un communiquĂ© publiĂ© conjointement, les deux organisations ont estimĂ© que la crise politique et constitutionnelle actuelle qui persiste depuis un mois, est Ă  l’origine de l’abaissement de la note de la Tunisie de B2 Ă  B3 par l’agence de notation amĂ©ricaine Moody’s.

” Cette dĂ©gradation aura de lourdes consĂ©quences sur l’Ă©conomie nationale et pourrait empĂŞcher la Tunisie d’ honorer ses engagements financiers “, s’alarment le patronat et la centrale syndicale.

Les deux organisations ont, à cet égard, appelé à la nécessité de mettre fin à cette crise politique et à accélérer la mise en place des institutions constitutionnelles, notamment la cour constitutionnelle en mettant de côté les tiraillements politiques et les intérêts partisans restreints.

Il est impĂ©ratif, selon elles, “de conjuguer davantage d’efforts afin de sauver l’Ă©conomie nationale, de venir en aide aux petites et moyennes entreprises et aux salariĂ©s dont la situation s’est encore dĂ©gradĂ©e sous l’effet de la crise sanitaire”.

Elles ont, dans ce sens, pressĂ© le gouvernement Ă  accĂ©lĂ©rer l’acquisition du vaccin anti-covid-19 qui demeure, la seule issue pour relancer l’Ă©conomie nationale.

L’agence de notation Moody’s a abaissĂ©, mardi soir, de B2 Ă  B3 la note de l’Ă©metteur Ă  long terme en devises et en monnaie locale de la Tunisie et a maintenu la perspective nĂ©gative.

Moody’s a Ă©galement abaissĂ© la notation des titres de la dette de la Banque centrale de Tunisie (BCT) en devises Ă©trangères garanties et non garanties de premier rang de B2 Ă  B3.

L’agence a expliquĂ©, dans un communiquĂ©, que le dĂ©classement en B3 de la note souveraine de la Tunisie ” reflète l’affaiblissement de la gouvernance face Ă  l’augmentation des contraintes sociales qui entravent de plus en plus la marge de flexibilitĂ© du gouvernement en matière de mise en Ĺ“uvre de l’ajustement budgĂ©taire et de rĂ©forme du secteur public”.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close