De la drogue à bord d’une voiture appartenant à la présidence: les précisions du syndicat des agents de la présidence‎

Dans un communiquĂ© rendu public ce mardi 11 septembre 2018, le syndicat de base des agents, cadres et employĂ©s de la prĂ©sidence de la RĂ©publique est revenu sur les dĂ©clarations de l’avocate Leil…

Dans un communiquĂ© rendu public ce mardi 11 septembre 2018, le syndicat de base des agents, cadres et employĂ©s de la prĂ©sidence de la RĂ©publique est revenu sur les dĂ©clarations de l’avocate Leila Hadad liĂ©e Ă  la saisie d’une importante quantitĂ© de drogues Ă  bord d’une voiture appartenant au Palais prĂ©sidentiel.
Le mĂŞme communiquĂ© a prĂ©cisĂ© que les autoritĂ©s spĂ©cialisĂ©es ont Ă©tĂ© chargĂ©es de l’ouverture d’une enquĂŞte sur les circonstances de cet incident.
Il a ajoutĂ© que le principal suspect dans le cadre de cette affaire n’est pas un agent ou cadre Ă  la prĂ©sidence de la RĂ©publique. Les agents et cadres de la prĂ©sidence ne sont en aucun cas concernĂ©s par cette affaire et n’ont aucune relation avec le suspect.
Selon la mĂŞme source le suspect travaille en tant que chauffeur contractuel depuis quelques mois au sein d’une institution jouissant de l’indĂ©pendance administrative et financière. Il n’est donc pas passĂ© par les mesures en vigueur liĂ©es au recrutement au sein de l’institution de la prĂ©sidence de la RĂ©publique comme c’est le cas pour l’ensemble des employĂ©s du Palais.
Le syndicat a par ailleurs dĂ©noncĂ© fermement un règlement de comptes politiques dont l’objectif est de nuire Ă  l’institution de la prĂ©sidence de la RĂ©publique.

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close