Confinement: L'ONU-Femme épingle la Tunisie pour "discrimination à l'égard des femmes" ‎

Les d√©crets-lois adopt√©s par le gouvernement tunisien pendant la p√©riode du confinement sont consid√©r√©s comme discriminatoires √† l’√©gard des femmes, a indiqu√© Donia Allani, consultante aupr√®s de…

Les d√©crets-lois adopt√©s par le gouvernement tunisien pendant la p√©riode du confinement sont consid√©r√©s comme discriminatoires √† l’√©gard des femmes, a indiqu√© Donia Allani, consultante aupr√®s des Nations unies-Femme.

Au cours d’une journ√©e parlementaire sur” l’impact du covid-19 sur les femmes, les enfants et les personnes √Ęg√©es”, Allani a soulign√© que les 34 d√©crets-lois adopt√©s durant la p√©riode allant du mois de mars √† ao√Ľt 2020 n’ont pas tenu compte de l’approche genre social, √† l’exception d’un seule mesure concernant la femme enceinte et une d√©cision permettant aux m√®res ayant des enfants de moins de 15 ans de travailler √† distance, qui a √©t√© annul√©e 24 heures apr√®s sa publication.

Elle a relev√© que seulement 12 pc des femmes avaient b√©n√©fici√© de l’appui du gouvernement au cours de la p√©riode de confinement, contre 6% de femmes dans les petites entreprises, ajoutant que les femmes per√ßoivent un salaire inf√©rieur de 50 pc √† celui des hommes dans le secteur agricole.

Dans ce sens elle a signal√© l’importance d’introduire des r√©formes sur le plan juridique qui prennent en compte l’approche genre social.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close