Baffoun : Notre proposition de réforme de la loi électorale n’a rien de politique‎

Nabil Baffoun, président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections, a confirmé que la commission présentera une proposition de modificati…



Nabil Baffoun, président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections, a confirmé que la commission présentera une proposition de modification des chapitres de la loi électorale, en concertation avec le Tribunal administratif, la Haute Autorité indépendante de la Communication audiovisuelle et la Cour des comptes.



Baffoun : Notre proposition de réforme de la loi électorale n’a rien de politique

Le président de l'ISIE a indiqué sur Express Fm que ces propositions comprendront la possibilité de procéder à un vote à distance est pour les Tunisiens à l'étranger, et la clarification de certains concepts de la campagne électorale, dont le plus important est la publicité politique, en plus de fixer les conditions objectives des candidats et d'ouvrir l'inscription à distance des Tunisiens à l'intérieur de la Tunisie.

Le président de la commission électorale a affirmé que les propositions qui pouvaient être considérées comme politiques, qu'il a qualifiées de question sensible, n'ont pas été débattues.

Il a indiqué que la commission fournit tous les scénarios disponibles s'il y a une volonté de réviser les articles relatifs aux questions politiques en disant: « Par exemple, un système qui se concentre sur les individus nécessite d'autres données. Y compris le redécoupage des cercles, le système de listes, le système de liste ouverte peut être adopté, et l'autorité présente le scénario disponible. Le système de seuil présente également un scénario possible. »

Nabil Baffoun a souligné que la commission fournit sa lecture et ne peut pas pousser les décideurs dans une direction spécifique, ni ne propose de système spécifique car ce n'est pas son rôle, selon lui.


Categories
Source
tuniscope

Articles similaires

Back to top button
Close
Close