Au rythme actuel, l'Afrique ne pourra pas atteindre la "faim zéro" d’ici 2030 (FAO)‎

« L’Afrique n’est pas sur la bonne voie pour parvenir Ă  la faim &qout; zĂ©ro &qout; d’ici 2030 », a affirmĂ© le reprĂ©sentant rĂ©gional de l’Organisation des Nations unies pour l&#…

« L’Afrique n’est pas sur la bonne voie pour parvenir Ă  la faim ” zĂ©ro ” d’ici 2030 », a affirmĂ© le reprĂ©sentant rĂ©gional de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’Afrique, Abebe Haile-Gabriel.

Il a ajoutĂ©, lors d’une rĂ©union destinĂ©e Ă  l’examen des progrès rĂ©alisĂ©s par le continent pour atteindre cet objectif jusqu’Ă  prĂ©sent, en marge du 7ème Forum RĂ©gional Africain pour le DĂ©veloppement Durable (FRADD 2021), il a ajoutĂ© que “la transformation du système alimentaire africain est cruciale pour aider Ă  mettre fin Ă  la faim”.

” Les rĂ©sultats restent insatisfaisants et les dĂ©fis sont nombreux en raison du changement climatique, de la mauvaise situation Ă©conomique et des effets nĂ©gatifs de la Covid-19, ainsi que du manque d’investissements publics”, a-t-il enchaĂ®nĂ©.

Le responsable a cependant, considéré, que la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), qui a été officiellement lancée le 1er janvier 2021, est une opportunité unique pour la transformation du système alimentaire du continent.

Pour rĂ©soudre la question de la faim en Afrique, Haile-Gabriel estime que la volontĂ© politique et l’engagement au plus haut niveau sont essentiels, ajoutant que les actions et les investissements aux niveaux national et local sont Ă©galement essentiels.

“Il est urgent pour le continent de rebâtir et plus solide pour l’avenir après la pandĂ©mie de Covid-19 tout en demandant aux gouvernements d’investir dans des mesures de protection sociale afin de sauver les plus vulnĂ©rables de la sociĂ©tĂ©”.

Pour le reprĂ©sentant du Programme alimentaire mondial (PAM), Chris Toe, les pays africains doivent prioriser et intensifier les investissements dans la transformation rurale, les infrastructures durables et le dĂ©veloppement du capital humain afin d’aider non seulement Ă  maintenir les progrès en cours, mais aussi Ă  contribuer Ă  la quĂŞte du continent pour parvenir Ă  la faim ” zĂ©ro “, comme le soutiennent les ODD et l’engagement de l’Afrique pour 2025 Ă  mettre fin Ă  la faim et les Aspirations de l’Agenda 2063.

Le 7ème Forum rĂ©gional africain pour le dĂ©veloppement durable (FRADD 2021) a Ă©tĂ© organisĂ© du 1er au 4 mars 2021 Ă  Brazzaville (RĂ©publique du Congo), Ă  l’initiative de la Commission Ă©conomique pour l’Afrique (CEA), sur le thème : ” Mieux construire l’avenir : Vers une Afrique rĂ©siliente et verte pour assurer la rĂ©alisation du Programme 2030 et de l’Agenda 2063 “.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close