Après "Blue Whale" et "Momo Challenge"... l’application ‘’Doki Doki’’ menace à son tour la vie des enfants‎

Ce jeu pourrait provoquer la dépression et pousser l’enfant à se suicider. Soyez vigilants!…


ANSI- le jeu Doki Doki

Après “Blue Whale” et le “Momo Challenge”, des jeux morbides qui ont envahi les réseaux sociaux et poussé plusieurs jeunes au suicide, voici l’arrivée d’une nouvelle application “Doki Doki’”, qui menace à son tour la vie des enfants. Abordant les thèmes de l’isolement et de la déconnexion, cette application fait beaucoup parler d’elle.

Ce vendredi 25 janvier 2019, l’observatoire d’information, de formation, de documentation et d’études sur la protection des droits de l’enfant a mis en garde contre ce jeu, jugé agressif. “Ce jeu provoque la dépression et peut pousser l’enfant à se suicider,” souligne l’Observatoire dans son communiqué en signalant son contenu nocif auprès des écoliers .

A cet effet, l’observatoire a souligné la nécessité de protéger les enfants et de les empêcher de jouer de tels jeux dangereux.

L’observatoire rappelle que le centre national et les centres régionaux d’informatique destiné à l’enfance répartis sur l’ensemble du pays mettent à la disposition des parents, des cadres spécialisés pour les conseiller et les aider à renforcer le contrôle parental sur les ordinateurs ou autres outils informatiques.

Ce n’est pas la première fois que cette application a été jugée dangereuse en Tunisie. En novembre dernier, l’Agence nationale de sécurité informatique (ANSI) a mis en garde les parents contre les dangers de ce jeu. 

Selon l’ANSI, il s’agit d’un jeu de simulation qui consiste à créer un personnage fictif, un lycéen, qui devra interagir avec ses camardes dans un lycée via des textes et des poèmes.

“Après une heure et demi de jeu, la manipulation psychologique commence, allant jusqu’au suicide des personnages (images suicidaires d’une fille qui se poignarde et d’une autre utilisant la pendaison)”, précise l’ANSI.

Le ministère de l’Education a également publié un communiqué pour prévenir les parents et les alerter contre le téléchargement de cette application.

  

 

Categories
Source
huffpostmaghreb

Articles similaires

Back to top button
Close
Close