A cause de son enfant autiste, une famille est malmenée par un gérant de café‎

De tous les temps, nous avons toujours clamé, nous les Tunisiens être parmi les plus intelligents de toutes les races humaines, d’être patriotes et surtout bienveillants les u…


A cause de son enfant autiste, une famille est malmenée par un gérant de café

De tous les temps, nous avons toujours clamé, nous les Tunisiens être parmi les plus intelligents de toutes les races humaines, d’être patriotes et surtout bienveillants les uns envers les autres.  Mais la bienveillance n’est pas seulement de se prendre en photos en se montrant généreux envers des citoyens nécessiteux mais c’est d’abord accepter l’autre avec sa différence quelle qu’elle soit.



A cause de son enfant autiste, une famille est malmenée par un gérant de café


Un fait divers nous rappelle que beaucoup reste à faire et que les mentalités peinent à s’éclairer à comprendre et à tolérer (alors qu’il n y a rien à tolérer).

Mohamed Salah est un jeune autiste qui a accompagné sa famille dans un café dans la région de Kerkennah. Mohamed Saleh n’est ni violent, ni bruyant, il est juste différent et communique avec les autres à sa façon.

Pendant cete visite, il est heureux car il aime le lieu et prend plaisir à admirer la plage et l'horizon.


Mais le gérant du café arrive et note un comportement inhabituel chez le jeune homme et le prend pour un malade mental. Comme la sœur de ce dernier veut le défendre et essaye d’expliquer au monsieur que son frère va très bien, qu’il n’est pas malade et qu’il est juste différent.

Le directeur explique qu'il va alors tolérer leur présence et leur permettre de rester mais la famille, froissée choisit de partir. Comme ce n’est pas suffisant, il leur appelle la police en prétendant que leur fille a été insolente envers lui.


Les policiers en arrivant demandent aux autres clients et parlent aux membres de la famille refoulée puis les laissent partir sans les inquiéter.

Cette affaire nous rappelle que du chemin reste à faire en matière de respect social, de dignité citoyenne via une meilleure législation. Mais du travail reste à accomplir aussi en matière d’humanité …et ça malheureusement aucune loi ne peut l’imposer.
 


Ines Ayed

Categories
Source
tuniscope

Articles similaires

Back to top button
Close
Close