☰
AR

La place de la Tunisie dans le Sahel

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!

La crise du coronavirus a montré, de manière claire, que la Tunisie ne fait partie ni du monde arabe, ni islamique, ni maghrébin, encore moins européen en tout cas dans le domaine économique. En effet, avec la fermeture des frontières (européennes, arabes et maghrébines…), la seule ouverture pour la Tunisie c’était la Libye et l’espace sahélien au sud du Sahara.

Il s’agit d’une grande zone géoéconomique s’étendant de la Mauritanie au Tchad, en passant par le Mali, le Burkina Faso et le Niger qui est presque restée ouverte, avec un fonctionnement de certaines lignes aériennes, non seulement rentables mais aussi accessibles sans visa (à l’exception du Tchad).

Coopération économique tous azimuts

De ce fait, nous pensons que la Tunisie aurait intérêt à redéfinir sa stratégie économique et commerciale, en la réorientant le Sahel… D’ailleurs, tous ces pays regardent la Tunisie avec un grand intérêt, car il y a une complémentarité avec leurs économies, que ce soit en termes de ressources humaines, de services de santé, d’études, du numérique ou en produits industriels.

Sans oublier la Libye, qui peut absorber plus de 200 000 chômeurs tunisiens sur son marché en pleine restructuration et avec plus de 2 millions de touristes et visiteurs libyens. Il faut y ajouter la Mauritanie qui va multiplier son PIB par 4 (selon certaines prévisions) avec le démarrage de l’exploitation du gisement pétrolier et gazier de la Grande Tortue, qu’elle partage avec le Sénégal.

Des opportunités à saisir…

Idem pour la Guinée (qui ne fait partie des pays sahéliens mais qui partage avec eux de longues frontières), dont la croissance devrait dépasser les 7% en 2021, portée par ses ressources forestières et minières, et par la mise en place d’un grand chantier d’infrastructures et de digital.

Le Tchad et le Mali ne sont pas en reste, ils retrouvent progressivement le chemin de la croissance et sont des marchés importants où les entreprises tunisiennes sont fortement implantées.

Mais le pays qui connaît le meilleur essor économique est le Niger, porté par une transition politique douce et démocratique. Il consolide ses acquis et continue à surfer sur une croissance de 7% par an pour les prochaines années. Avec une économie portée par de nouvelles découvertes pétrolières, et surtout une production agricole importante et des exportations sur l’ensemble des pays de l’Ouest.

En effet, le Niger est le premier pays exportateur en produits agricoles (notamment pommes de terre, oignons, ail, tomates et piments) vers le Ghana, le Sénégal, le Mali, la Guinée et le Burkina Faso.

Rappelons au passage que le Niger vient de connaître une transition politique, suite à des élections jugées par la communauté internationale de “transparente“. C’est un pays francophone avec une minorité arabophone et qui partage avec la Tunisie un symbole culturel très fort : le port de la chechia.

Autant dire que la Tunisie a tout intérêt à s’intéresser davantage à ces pays, en ouvrant des ambassades ou des consulats au Niger, en Guinée et au Tchad, mais également en ouvrant une nouvelle ligne aérienne vers le Tchad et en renforçant la fréquence des lignes actuelles servies par Tunisair.

Le président de la République, Kaïs SAIED, qui se veut un « président de la rupture et du renouveau », a l’occasion unique d’ouvrir une nouvelle page dans la diplomatie tunisienne et celle de l’Afrique.

Liens particuliers entre la Tunisie et le Niger

Rappelons au passage que le président Bourguiba fut le premier à s’intéresser à ces pays, en inaugurant sa diplomatie africaine par des visites au Niger, au Sénégal, en Guinée et en Mauritanie dès 1963. Malheureusement, depuis cette date, la roue de l’histoire s’est figée.

Le président SAIED a aujourd’hui une occasion en or d’assister à l’intronisation du nouveau président élu du Niger, Mohamed BAZOUM.

Il faudra même noter que le Niger et la Tunisie disposent d’alliances familiales puisqu’une nièce du nouveau président (Mohamed BAZOUM) est mariée à un Tunisien.

Une nouvelle ère s’ouvre à la Tunisie diplomatique et économique, il ne faudrait pas la rater. Kaïs Saïed est, pensons-nous, le bon profil, car il se place dans une démarche nouvelle et innovatrice. On souhaite juste qu’il saisisse cette chance historique.

Maarouf

Vous avez aimé? Partagez avec vos amis!

Articles similaires

Sami Gtari : ''Mon fils et Sofiane Chourabi sont encore en vie''(Vidéos)

Le père de Nadhir Gtari, Sami Gtari, a déclaré, ce jeudi 18  mars 2021, que le président de la République, Kais Saied, avait évoqu&ea...

La relance de l’économie exige une vision claire du processus politique (Samir Majoul)

&qout;Nous sommes tous responsables du sauvetage de la Tunisie, car la situation est très difficile. La relance de l’économie nationale exige une vision claire du processus politiq...

Rencontre économique de Beit El Hikma : La Présidente du CJD appelle à prendre des mesures urgentes pour sauver l’économie

La Présidente du Centre des Jeunes Dirigeants, Mouna Chaïeb a souligné, mercredi, la nécessité de prendre des mesures urgentes pour sauver l’économie, à travers un consensus entre ...

ARP : Examen, en commission, de plusieurs projets de lois

La commission de législation générale à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) s’est réunie ce mercredi pour l’adoption des rapports de la commission au su...

Examen des moyens pour surmonter les difficultés rencontrées au centre d'un entretien Mechichi avec Tabboubi et Majoul

Le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, a souligné mercredi, lors de sa rencontre avec le chef du gouvernement Hichem Mec...

La Tunisie doit tirer profit de l'organisation de TICAD 8 pour drainer l'investissement japonais vers le pays

La Tunisie doit exploiter à bon escient, l’organisation de la conférence de la TICAD 8 prévue en 2022, pour renforcer la présence du secteur privé japonais en Tunisie, a indi...

Les ingénieurs en colère

Les ingénieurs tunisiens du secteur public observent, ce jeudi 18 mars 2021, une journée de colère nationale à la place du gouvernement à la Kasbah, a...

Kais Saïed achève sa visite en Libye

Le président de la République Kaïs Saïed a achevé, cet après-midi, sa visite officielle en Libye, la première depuis l’élection d’une nouvelle autorité exécutive dans c...

Environ 60 participants à la 6e session de l'école d'été sur la migration

Environ 60 participants prendront part à la 6e session de l’école d’été sur la migration qui se tient du 15 au 19 mars courant, selon un communiqué publié mercredi par ...

Tunisair : L’appel à un plan de sauvetage

Tunisair traverse une crise existentielle. On a beaucoup spéculé sur son sort. L’Etat, avec un grand différé, a finalement décidé de la soutenir et de la garder dans le giron publi...

Tunisair Express :Reprise des vols intérieurs à l'aéroport Gabès-Matmata

Les vols intérieurs entre l’aéroport Gabès-Matmata et l’aéroport Tunis-Carthage reprendront, ce jeudi, à travers la programmation d’un vol hebdomadaire à bord de ...

Abdelhamid Dbeibah: La visite de Saïed en Libye est historique et permettra de renforcer la coopération bilatérale

Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est entretenu, mercredi 17 mars, au palais Dhiafa à Tripoli, dans le cadre de sa visite officielle en Libye, avec le chef du gouv...

Un don allemand en faveur de la Garde nationale

La Garde nationale a reçu dans l'après midi, du mercredi 17 mars 2021, en présence de l'ambassadeur allemand Peter Brogel et le secrétaire général du ministère de l'intérieur...

La Wallonie au secours de Djerba pour la préparation du Sommet de la Francophonie

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, a souligné toute l’importance qu’elle accorde aux travaux du XVIIIe Sommet de la Francop...

Gouvernance d'entreprise: Le Tunisian Women On Board Observatory voit le jour

Des organisations nationales annoncent le lancement de l’Observatoire tunisien des femmes dans les conseils d’administration (CA) et dans les comités exécutifs (Com Ex), premier or...

Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la séance de mercredi dans le vert

Le Tunindex a terminé la séance de mercredi légèrement à la hausse, gagnant 0,11%, à 6797,85 points dans un modeste volume de 5,1 MD, rapporte l’intermédiaire en Bourse, Tuni...

Les ingénieurs tunisiens en colère

Les ingénieurs tunisiens du secteur public observent, ce jeudi 18 mars 2021, une journée de colère nationale à la place du gouvernement à la Kasb...

Tunisair Express reprend ses vols sur l'aéroport Gabès-Matmata

Les vols intérieurs entre l’aéroport Gabès-Matmata et l’aéroport Tunis-Carthage ont repris, mercredi 17 mars 2021, à travers la programmation d’un vol hebdomadair...

Appel à faciliter l'accès de la femme à l'économie numérique (Imen Houimel)

La ministre de la femme de la famille et des séniors, Imen Zahouani Houimel a participé mercredi dans les concertations francophones, portant sur l’autonomisation de la femme...

Un nouveau modèle de conciliation économique s'impose, selon Mechichi

Les rencontres de Beit El Hikma qui ont démarré mercredi 17 mars 2021 à Tunis constituent une occasion privilégiée pour présenter une nouvelle formule de conciliation économique en...

Salon du développement des RH: Jeunes diplômés et demandeurs d'emploi, à vos marques

L’organisatrice de la 14e édition du Salon international du développement des ressources humaines, les 26 et 27 courant à la Cité de la culture, Faiza Chaanbi, indique quR...