Meghan Markle accusée de harcèlement par ses anciens assistants‎

Le quotidien "The Times" a révélée qu’une plainte pour harcèlement envers des assistants avait été déposée en 2018 par le secr&e…


Le quotidien "The Times" a révélée qu’une plainte pour harcèlement envers des assistants avait été déposée en 2018 par le secrétaire à la communication de Harry et Meghan.



Meghan Markle accusée de harcèlement par ses anciens assistants

Se disant “très préoccupé”, le palais de Buckingham a indiqué ce mercredi 3 mars qu’il allait examiner les accusations de harcèlement visant Meghan Markle, l’épouse du prince Harry, du temps où elle vivait au sein de la famille royale britannique, révélées par le quotidien The Times.

“Nous sommes clairement très préoccupés par les accusations dans le Times à la suite d’affirmations faites par d’anciens employés du duc et de la duchesse de Sussex”, a indiqué le palais dans un communiqué. “Par conséquent, notre équipe de ressources humaines examinera les circonstances relevées dans l’article”, a-t-il ajouté.

“Les membres du personnel impliqués à l’époque, y compris ceux qui ont quitté la Maison royale, seront invités à participer pour voir si des leçons peuvent être tirées”, a-t-il poursuivi, soulignant que le palais “ne tolère pas et ne tolèrera pas le harcèlement sur le lieu de travail”.

Le quotidien The Times a indiqué mercredi qu’une plainte pour harcèlement envers des assistants avait été déposée en octobre 2018 par Jason Knauf, alors secrétaire à la communication de Harry et Meghan.

Par le biais d’un porte-parole, Meghan s’est dite “attristée” par ces accusations de harcèlement datant du temps où elle vivait au sein de la famille royale britannique, révélées à quelques jours d’une interview accordée à la présentatrice star américaine Oprah Winfrey et potentiellement corrosive pour la couronne.

Se disant “très préoccupé”, le palais de Buckingham a indiqué ce mercredi 3 mars qu’il allait examiner les accusations de harcèlement visant Meghan Markle, l’épouse du prince Harry, du temps où elle vivait au sein de la famille royale britannique, révélées par le quotidien The Times.
Se disant “très préoccupé”, le palais de Buckingham a indiqué ce mercredi 3 mars qu’il allait examiner les accusations de harcèlement visant Meghan Markle, l’épouse du prince Harry, du temps où elle vivait au sein de la famille royale britannique, révélées par le quotidien The Times.

AFP

الأنشطة
المصدر
tuniscope

مقال مماثلة

Back to top button
Close
Close