Un tout premier son et une vidéo spectaculaire : Perseverance envoie des nouvelles de Mars‎

Deux documents exceptionnels capturĂ©s par le rover Perseverance sur Mars ont Ă©tĂ© mis en ligne par la Nasa lundi, dont le premier audio enregistrĂ© sur la Planète rouge par un micro. La Nasa a rendu pub…

Deux documents exceptionnels capturés par le rover Perseverance sur Mars ont été mis en ligne par la Nasa lundi, dont le premier audio enregistré sur la Planète rouge par un micro.
La Nasa a rendu publics lundi deux documents exceptionnels capturĂ©s par son rover Perseverance sur Mars : une spectaculaire vidĂ©o de son atterrissage enregistrĂ© sous tous les angles, et le son d’une bourrasque sur Mars, premier audio enregistrĂ© sur la Planète rouge par un micro.
Le vĂ©hicule, dont la mission est de trouver des preuves de vie ancienne sur Mars, a atterri la semaine dernière, première Ă©tape d’un pĂ©riple d’au moins deux ans durant lesquels il prĂ©lèvera des Ă©chantillons qui devront ĂŞtre rapportĂ©s sur Terre par une mission ultĂ©rieure pour ĂŞtre analysĂ©s.
Long d’un peu plus de trois minutes, l’extrait vidĂ©o publiĂ© par l’agence spatiale amĂ©ricaine dĂ©voile les images de plusieurs camĂ©ras situĂ©es Ă  diffĂ©rents endroits sur le module, après son entrĂ©e dans l’atmosphère martienne. L’une montre le dĂ©ploiement du parachute supersonique, une autre, situĂ©e sous le rover, le sol martien qui se rapproche, et deux vues captent le rover peu Ă  peu dĂ©posĂ© au sol, suspendu par trois câbles depuis l’Ă©tage de descente.
« C’est la première fois que nous avons Ă©tĂ© capables de capturer un Ă©vĂ©nement comme un atterrissage sur Mars, a dĂ©clarĂ© lors d’une confĂ©rence de presse Michael Watkins, le directeur du mythique Jet Propulsion Laboratory oĂą a Ă©tĂ© construit le rover. C’est vraiment fantastique. »
Le rover Ă©tait protĂ©gĂ© par un bouclier thermique Ă  son entrĂ©e Ă  une vitesse de 20 000 km/h dans l’atmosphère, qui marque le dĂ©but des « sept minutes de terreur » jusqu’au sol. On peut voir ce bouclier larguĂ© Ă  la surface de Mars sur la vidĂ©o.
Huit rĂ©trofusĂ©es ont ensuite fini de ralentir le vĂ©hicule, et de la poussière martienne est propulsĂ©e en grande quantitĂ© sous leur effet. Une fois le rover immobile, on peut Ă©galement voir l’Ă©tage de descente effectuer une dernière poussĂ©e afin d’aller s’Ă©craser 700 mètres plus loin.
« Ces images et ces vidĂ©os sont ce dont nous avons rĂŞvĂ© pendant des annĂ©es », a confiĂ© Allen Chen, chargĂ© de la phase d’atterrissage pour la Nasa. En plus de pouvoir montrer au grand public ce Ă  quoi une telle manoeuvre, ultra-pĂ©rilleuse, ressemble en vrai, ces images pourront permettre aux Ă©quipes de la Nasa de mieux analyser ce qui se passe Ă  chaque Ă©tape pour les futurs atterrissages.
*Un premier son martien
La Nasa espĂ©rait Ă©galement pouvoir capturer le son de la vertigineuse descente, mais cela n’a pas fonctionnĂ©. Un extraordinaire audio, enregistrĂ© une fois le rover posĂ© Ă  la surface de la planète rouge, a toutefois Ă©tĂ© dĂ©voilĂ©. Dans l’extrait, on peut entendre un son strident produit par le rover, mais aussi, clairement, le vent martien.
« Oui, vous venez bien d’entendre une bourrasque Ă  la surface de Mars, capturĂ©e par le micro et renvoyĂ©e sur Terre », a dĂ©clarĂ© Dave Gruel, en charge de ces Ă©quipements pour la Nasa. Il s’agit « des premiers sons enregistrĂ©s Ă  la surface de Mars », a-t-il ajoutĂ©. L’agence spatiale a aussi fait entendre le mĂŞme son mais avec le bruit du rover attĂ©nuĂ©.
Perseverance a emportĂ© deux micros, dont l’un situĂ© sur l’instrument scientifique SuperCam, une camĂ©ra ultra sophistiquĂ©e de la taille d’une boĂ®te Ă  chaussures. Celui-lĂ  pourra notamment servir Ă  analyser le bruit produit lorsque le laser de la SuperCam, conçue par des Français, frappera la roche.
« Nous avons bon espoir de pouvoir continuer Ă  utiliser ces micros pour capturer des sons », a dit Dave Gruel, mĂŞme si leur espĂ©rance de vie est limitĂ©e du fait des tempĂ©ratures extrĂŞmes sur Mars. De prĂ©cĂ©dentes missions avaient dĂ©jĂ  tentĂ© d’envoyer des microphones sur la Planète rouge, sans jamais parvenir Ă  remplir l’objectif.
Le robot InSight de la Nasa, arrivĂ© en novembre 2018 sur Mars, avait enregistrĂ© de multiples secousses sismiques, grâce Ă  un sismomètre ultrasensible, que les Terriens avaient pu Ă©couter. La frĂ©quence des vibrations Ă©tait trop basse pour l’oreille humaine; les enregistrements avaient donc Ă©tĂ© traitĂ©s et accĂ©lĂ©rĂ©s pour devenir audibles grâce Ă  une technique dite de « sonification ».
*Le rover est en bonne santé
« Perseverance est en bonne santé », a dĂ©clarĂ© Jessica Samuels, qui dirige les opĂ©rations sur la surface martienne. « Nous avons exĂ©cutĂ© 5000 commandes, a-t-elle dĂ©taillĂ©. Tous nos instruments ont passĂ© leur test de vĂ©rifications initial et nous sommes heureux de rapporter qu’ils fonctionnent tous comme prĂ©vu ».
Dans les jours à venir, Perseverance se déplacera pour la première fois, puis les tests continueront.
(L’Express, avec AFP)

Categories
Source
realites

Articles similaires

Back to top button
Close
Close