Transfert des Tunisiens rĂ©sidents Ă  l’étranger: En hausse, mais peut mieux faire‎

Selon des statistiques de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les transferts en devises des Tunisiens rĂ©sidents Ă  l’étranger (TRE), ont atteint, au 20 dĂ©cembre 2020 5,55 milliards de dinars, soit une…

Selon des statistiques de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les transferts en devises des Tunisiens rĂ©sidents Ă  l’étranger (TRE), ont atteint, au 20 dĂ©cembre 2020 5,55 milliards de dinars, soit une hausse de 539,4 millions de dinars par rapport Ă  la mĂȘme pĂ©riode en 2019.

Abou SARRA

Ces transferts ont contribuĂ©, entre autres, Ă  l’augmentation des rĂ©serves en devises de la Tunisie, lesquelles sont estimĂ©es, au 7 janvier 2021, Ă  23,905 milliards de dinars, soit l’équivalent de 162 jours d’importation.

Les avantages de ces transferts

Ce montant d’avoirs en devises, le plus Ă©levĂ© enregistrĂ© depuis plus de dix ans, constitue un bon matelas pour le gouvernement.

A rappeler au passage que la collecte des Ă©conomies des travailleurs Ă©migrĂ©s est retenue par la Banque mondiale comme une importante ressource pour renforcer les avoirs en devises des pays Ă©metteurs, particuliĂšrement pour Ă©viter l’impact excessif de l’endettement en pĂ©riodes de crise. Ce qui est le cas de nos jours en Tunisie.

Pour revenir Ă  l’augmentation des transferts des Ă©conomies de la diaspora tunisienne, les observateurs citent deux facteurs incitatifs pour expliquer ses origines.

Le premier a trait Ă  la forte dĂ©prĂ©ciation du dinar depuis 2011, aux alentours de 30%, par rapport aux deux monnaies d’investissement et d’endettement, l’euro et le dollar. Le corollaire Ă©tant une paritĂ© avantageuse pour les TRE. Elle leur permet de rĂ©aliser d’excellentes affaires dans le pays.

Le second facteur porte sur les mesures prises, durant la période estivale de 2020, en faveur des TRE.

Au nombre de trois, ces mesures visent Ă  « permettre aux TRE d’effectuer des transferts, exonĂ©rĂ©s de frais, à  condition de passer par la Tunisian Foreigh Bank (TFB), Ă  bĂ©nĂ©ficier de crĂ©dits sans intĂ©rĂȘts en leur faveur pour un montant maximal de 6 000 euros, remboursables sur 12 mois et Ă  payer les frais de circulation (vignette) de façon mensuelle au lieu de payer toute une annĂ©e, pour ceux dont la durĂ©e de sĂ©jour dĂ©passe les 3 mois.

Ces transferts auraient pu ĂȘtre plus importants…

Toujours selon les observateurs de l’économie tunisienne, ces transferts auraient pu ĂȘtre plus importants si la Tunisie avait mis en place, depuis longtemps, une stratĂ©gie cohĂ©rente pour collecter l’épargne de la diaspora tunisienne estimĂ©e Ă  plus de 1,4 million dont prĂšs de 100.000 compĂ©tences hautement qualifiĂ©es (mĂ©decins, ingĂ©nieurs, hommes d’affaires, chercheurs…).

Il faut reconnaütre que des pays comparables, comme le Maroc, le Liban et l’Egypte, font mieux que la Tunisie dans ce domaine.

Jusque-lĂ , les autoritĂ©s tunisiennes expliquent, essentiellement, la contre performance par trois facteurs : la lourdeur et la lenteur des procĂ©dures administratives en Tunisie, l’absence d’une information Ă©conomique et financiĂšre ciblant la colonie tunisienne Ă  l’étranger et les  difficultĂ©s d’accĂšs au crĂ©dit bancaire local.

Certaines banques multiplient les initiatives ciblant les TRE, soit en bĂ©nĂ©ficiant des rĂ©seaux de banques partenaires soit en par la crĂ©ation de filiales dans les principales pays de rĂ©sidence des Tunisiens Ă  l’Ă©tranger.

Pour une dynamisation de la Tunisian Foreign Bank

Cela pour dire qu’une des principales conditions Ă  rĂ©unir pour collecter l’épargne des TRE et tirer le meilleur profit de cette manne, les experts recommandent la crĂ©ation des banques de proximitĂ© spĂ©cialisĂ©es dans la collecte de ces fonds dans les pays Ă©metteurs.

Pour le cas de la Tunisie, la Tunisian Foreigh Bank (TFB), ex-Union tunisienne des banques (UTB), est loin de pouvoir jouer ce rÎle stratégique qui lui est dévolu.

Pour preuve, Ă  maintes reprises, les reprĂ©sentants des TRE dans les pays d’accueil ont dĂ©plorĂ© l’inefficience de cette banque et ont appelĂ© le gouvernement tunisien Ă  sortir cette banque de sa lĂ©thargie et Ă  la mettre au service des TRE.

A bon entendeur.

Categories
Source
webmanagercenter

Articles similaires

Back to top button
Close
Close