Manifestations-Rafik Abdessalem:”Le prĂ©sident doit choisir entre le chaos ou l’État”‎

L'ancien ministre des Affaires EtrangĂšres (nahdhaoui) Rafik Abdessalem Bouchleka, a dĂ©clarĂ© dans un statut publiĂ© sur sa page le 25 janvier 2021, que « les bras des coordinations dans certains qu…

L’ancien ministre des Affaires EtrangĂšres (nahdhaoui) Rafik Abdessalem Bouchleka, a dĂ©clarĂ© dans un statut publiĂ© sur sa page le 25 janvier 2021, que « les bras des coordinations dans certains quartiers populaires de la capitale ont Ă©tĂ© mobilisĂ©es et financĂ©es juste avant le discours du prĂ©sident aujourd’hui. La machine des campagnes sur “les pages internes” a dĂ©marrĂ© pour semer la discorde et le chaos. Ben Ali et sa machine rĂ©pressive ne nous ont pas intimidĂ©s ni secouĂ©s, encore moins ceux qui sont en dessous de lui. Le prĂ©sident doit choisir entre le chaos ou l’État ».

Compte tenu de son approche personnelle des incidents, Bouchleka considùre-t-il Ennahdha en tant qu’Etat et non un parti ?

Categories
Source
tunisienumerique

Articles similaires

Back to top button
Close
Close